Management stratégique de l’information : comment maîtriser l’information et rester compétitif ?

Administration

Les Éditions Weka publient un ouvrage intitulé Management stratégique de l’information. L’occasion de faire le point sur les problématiques et les enjeux des systèmes d’information et de l’intelligence économique pour les acteurs du secteur privé comme du secteur public.

Dans une économie mondialisée et un contexte fortement marqué par les turbulences de la crise économique, l’intelligence économique apparaît comme une ressource indispensable pour les entreprises, les laboratoires de recherche publics et privés, et les collectivités qui veulent rester performants et ont une obligation accrue de résultats.

En effet, en s’attachant à mieux gérer les informations, l’intelligence économique s’inscrit dans une dynamique incontournable pour les entreprises, petites ou grandes, qui doivent se défendre, aussi bien sur le territoire national qu’international. Dès lors qu’elles détiennent un savoir-faire et évoluent dans un secteur stratégique, à fort potentiel et innovant, les entreprises se trouvent confrontées à la nécessité de sécuriser leur dynamique et de protéger leurs données sensibles. D’autre part, elles doivent veiller à surveiller leur réputation et répertorier les éléments d’information émanant de leurs concurrents. Dans un environnement en perpétuel mouvement, l’utilisation et l’analyse de l’information sont essentielles pour progresser.

Mais contrairement aux idées reçues, l’intelligence économique ne s’adresse pas uniquement aux entreprises privées. Cette démarche de management de l’information doit aussi se répandre dans le monde de la recherche. Pour les scientifiques et les chercheurs, si l’ouverture et la communication sont indispensables, la protection de leur savoir et de leur brevet s’avère cruciale pour pouvoir être transformés en production par les entreprises françaises ou européennes.

Encore plus aujourd’hui qu’hier, la maîtrise de l’information économique, territoriale, technologique, réglementaire et concurrentielle et sa circulation du secteur public à la sphère privée se révèlent indispensables à la prise de décision et au développement et à l’attractivité des territoires. La création en 2009 d’un délégué interministériel en charge de l’intelligence économique et l’instauration d’un système de veille territoriale au plus haut niveau de la décision traduisent la reconnaissance politique du caractère véritablement stratégique de cette discipline qu’est l’intelligence économique.

En favorisant la coordination des moyens des collectivités locales, de l’État, des Chambres de commerce et d’industrie (CCI), des Chambres des métiers, des fédérations et associations professionnelles, et des organismes publics chargés du financement des entreprises et du soutien à l’innovation, la démarche territoriale d’intelligence économique, modèle unique à la française, renforce et développe les compétences, les infrastructures et les partenariats locaux et nationaux.
Dans cette optique, le management stratégique de l’information doit être vu par les décideurs et leurs collaborateurs comme un levier d’action, un investissement permettant d’instaurer une culture de l’échange au sein de l’entreprise ou de la collectivité. Le succès de cette synergie repose alors sur la connaissance normative et technologique des leviers d’influence. Le besoin de collecter, d’exploiter des informations pertinentes, de protéger son patrimoine informationnel, et de diffuser des normes de comportement et d’interprétation qui favorisent sa stratégie offensive, se heurte cependant au manque d’outils adaptés et de méthodes éprouvées pour répondre à cette mission.

À cet effet, l’ouvrage Management stratégique de l’information des Éditions Weka propose d’accompagner les décideurs et les acteurs dans cette démarche optimale de l’information et de la documentation et de les aider à mettre en place des processus de veille réussis et accessibles. Présenté comme un guide de formation, l’ouvrage s’adresse aux chefs de service, documentalistes, chargés de veille, analystes, dirigeants d’entreprises, élus, collectivités, étudiants, enseignants et chercheurs dans leur recherche et analyse de l’information afin de les aider à mener à bien leurs projets.

Quel que soit leur domaine d’activité,  il propose des méthodes pour gagner du temps et de la fiabilité. Il explique comment conserver les gisements d’informations utiles et décrit les outils les plus adaptés à leurs besoins  (logiciels de veille, méthodes de collecte de l’information, analyse du web visible et invisible, suivi de forums et newsgroups, flux RSS, réseaux sociaux, réseaux participatifs et collaboratifs, Web 2.0, information de terrain, etc.).

Il contient des modèles de documents prêts à l’emploi réalisés par des experts nationaux du sourcing. Dans toutes les étapes  du processus, il les conseille dans les stratégies d’influence et de lobbying ainsi que dans la gestion de crise.

Réalisé sous la direction scientifique de Franck Bulinge, les orientations et les contenus ont été validés par quatre personnalités de l’intelligence économique qui ont accepté de constituer un comité éditorial : Robert Guillaumot, Alain Juillet, Henri Martre et Rémy Pautrat.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum