Réforme territoriale : l’Oise organise un référendum

Administration

Le conseil général de l’Oise a décidé de consulter par référendum ses habitants sur le projet de rattachement de la Picardie à la Champagne-Ardenne, dans le cadre de la réforme territoriale, a-t-on appris vendredi 13 juin auprès du département.

Cet article fait partie du dossier :

Administration RÉFORME TERRITORIALE : LA TECTONIQUE DES CARTES Voir le dossier

Cette consultation devrait démarrer vers le 20 juin, notamment sur internet au travers du site maregiondedemain.fr, a indiqué le conseil général, confirmant une information du Courrier Picard.

« Puisqu’on a décidé de sacrifier la Picardie, nous on va donner la possibilité aux Isariens de reprendre en main leur destin en leur demandant leur avis sur ce qu’ils souhaiteraient », a-t-on indiqué au conseil général.

Les habitants de l’Oise pourront donc dire, en  premier lieu, s’ils souhaitent ou non que la Picardie soit rattachée à la Champagne et, en cas de réponse négative, si l’Oise est pour eux normande ou francilienne.

Il s’agit de « consulter la population isarienne, leur redonner la parole », explique-t-on au conseil général, où une motion devrait être votée jeudi 19 juin en séance publique, pour s’opposer à la disparition du département.

Le département compte plus de 850 000 habitants, parmi lesquels ceux du sud « vont travailler tous les jours sur Paris », fait valoir le département, qui rappelle le « gros pôle d’emploi » de l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle ou l’existence de l’aéroport de Beauvais, « vendu comme destination parisienne » et indique qu' »avec la Normandie, c’est pareil », le département partage des « réalités géographiques et de bassin de vie ».

De son côté, le président du conseil général de l’Aisne Yves Daudigny (PS), opposé comme son voisin de l’Oise à la disparition des départements, a adressé en tant que sénateur 100 questions écrites au gouvernement sur la réforme territoriale et les conséquences de la suppression des départements, a-t-on appris auprès de son cabinet.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum