Le tourisme doit être une priorité des 13 nouvelles régions, selon 20 grands groupes français

Communication

Les 13 nouvelles régions françaises doivent faire du tourisme une priorité, estiment 20 grands groupes rassemblés au sein d’Alliance 46.2 qui publie un rapport mesurant l’attractivité touristique de chacune d’entre elles.

Le tourisme français est « sérieusement concurrencé depuis plusieurs années », et les collectivités publiques, « pour l’avoir appréhendé comme une rente naturelle, ne l’ont sans doute pas toujours porté à son niveau de priorité suffisant dans leurs politiques », estime cette étude publiée par Alliance 46.2.

Alliance 46.2 regroupe notamment AccorHotels, Kering, Club Med, Aéroports de Paris, BNP Paribas, Elior, Disneyland Paris ou encore la SNCF, avec l’objectif de « renforcer l’attractivité de la destination France », numéro un mondiale.

Ces groupes estiment que la mise en place des 13 nouvelles régions est l’occasion « d’établir des politiques du tourisme volontaristes, efficaces et localisées ».

« Le plus bel hôtel, sur la plus belle plage ou à proximité du monument historique le plus admirable du monde, ne sera rien s’il ne bénéficie pas d’une image positive de son territoire », résume le rapport qui souligne aussi l’importance de l’accessibilité, de la sécurité, de l’accueil, des animations culturelles, des loisirs diversifiés, etc.

Alliance 46.2 indique avoir croisé 88 indicateurs – transports, hébergements, durée moyenne des séjours, services, offres culturelles et sportives, budgets, promotion, etc. – afin d’évaluer les offres touristiques régionales.

« Ces données objectives » peuvent aider les décideurs locaux à mieux « définir des axes stratégiques de développement touristique de leurs territoires », estime le groupement.

Selon le rapport, Corse et Île-de-France ont les meilleures performances touristiques, mais ne figurent qu’aux 10e et 11e rangs pour l’attractivité de leur offre : la première pâtit d’une « insuffisante diversité des activités », et la seconde d’un « manque relatif d’hébergements au regard du nombre de visiteurs » et d’une sécurité « moins bonne qu’en province ».

De même, Provence-Alpes-Côte d’Azur n’est qu’en 7e place pour l’attractivité de l’offre « en raison d’une gouvernance et d’une capacité et qualité d’accueil en-deçà de la moyenne nationale ».

L’alliance, dont le nom fait référence aux coordonnées géographiques de la France (46.2 degrés de latitude) souligne par ailleurs que les régions Normandie, Bretagne, Alsace Champagne-Ardenne Lorraine et Provence-Alpes-Côte d’Azur sont mieux classées pour leur offre car elles « diversifient leurs activités par des politiques volontaristes ».

Le rapport a été présenté début juillet par Alliance 46.2 à des représentants de l’Association des Régions de France (ARF).

Source : Livre blanc. Pour le tourisme en France, Alliance 46.2

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2016

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum