Réouverture de plusieurs plages sur le littoral atlantique

Communication

La préfecture de Loire-Atlantique a autorisé l’ouverture des plages de La Baule et Pornichet, fermées depuis le confinement, tandis que les plages des Sables-d’Olonne (Vendée) devaient aussi rouvrir dans la journée du mercredi 13 mai 2020. Toute « présence statique » y restera prohibée.

« Les plages de @VilleLaBaule et de @pornichet44 autorisées à rouvrir dès mercredi de 8 heures à 21 heures. Baignade et pêche autorisées », a annoncé le préfet de Loire-Atlantique sur Twitter.

« Toute présence statique, assise ou allongée, est interdite » sur ces plages « ainsi que la pratique du pique-nique », selon un arrêté préfectoral daté du 12 mai 2020.

Les regroupements de plus de dix personnes, les activités physiques collectives, les « pratiques festives » et la consommation d’alcool sont également interdites sur la plage de La Baule, souvent décrite localement comme « la plus plage belle d’Europe ».

La promenade, la baignade, la pratique sportive individuelle et la pêche à pied, sont en revanche autorisées par l’arrêté préfectoral.

Les mairies de La Baule et Pornichet doivent afficher les consignes de sécurité à l’entrée et à la sortie des plages et veiller au respect des mesures de « distanciation sociale » (un mètre entre les personnes et cinq mètres entre les  groupes).

« L’accès aux plages répond à une nécessité pour maintenir l’attractivité économique et touristique » de ces communes, souligne le préfet dans l’arrêté.

La mairie de La Baule-Escoublac a précisé tôt mercredi 13 mai que la plage demeurait fermée « le temps que les mesures préfectorales soient concrètement mises en place » mais que la réouverture devrait être effective « dans la journée ».

Un peu plus au sud, en Vendée, le maire des Sables-d’Olonne Yannick Moreau (divers droite) a annoncé mercredi matin la réouverture « dans la journée » des 12 km de « plages urbaines ou naturelles » de la commune.

« Bonne nouvelle pour les Sablaises et les Sablais ! Le préfet de Vendée a validé notre dossier de demande de réouverture de nos plages sur le mode actif et sportif », se félicite M. Moreau dans un message sur Facebook.

« Après de très longues semaines de privation, nous allons pouvoir enfin profiter des espaces et du bonheur de nos plages », ajoute-t-il.

Contactée mercredi matin, la préfecture de Vendée n’a pas donné suite dans l’immédiat.

Des plages de la Méditerranée à la mer du Nord en passant par l’Atlantique, pourraient également rouvrir dès ce week-end pour des promenades ou du sport, sous réserve de l’acceptation des dossiers présentés par les municipalités, selon plusieurs préfets.

Plusieurs maires demandent la réouverture des plages, fermées depuis le confinement imposé pour la lutte contre l’épidémie de coronavirus, pour permettre aux riverains de faire de l’exercice.

Sur le littoral de la Nouvelle Aquitaine où de très nombreux maires ont déposé des dossiers, on s’achemine vers une réouverture samedi « sauf problème de dernière minute », selon la préfecture de région. En Gironde, 17 des 20 communes littorales ont déposé un dossier.

Dans le Pas-de-Calais, une quinzaine de communes ont déjà déposé une demande de dérogation, notamment Berck-sur-Mer, Le Touquet, ou Wimereux, selon la préfecture qui « s’attend à en recevoir d’autres ».

Dans la Manche, 36 communes côtières sur 104 ont fait une demande de réouverture de plage, selon la préfecture.

À contre-courant des autres stations balnéaires, la plage de Deauville (Calvados), très prisée des parisiens, ne devrait pas rouvrir dans l’immédiat. « Si on dit on ouvre les plages, tout le monde va débarquer et ce sera un brassage terrible (…) Nous devons avoir le courage de dire : le temps n’est pas venu pour l’instant. Allons-y progressivement », a déclaré le maire Philippe Augier sur France 3 Normandie.

Aucun dossier de réouverture complet n’avait été déposé mercredi en préfecture du Calvados.

Le ministère de l’Intérieur avait annoncé jeudi 7 mai des possibilités au « cas pour cas », également pour les lacs.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2020

Posté le par

Recommander cet article