Biodiversité : l’Association des régions de France se veut vigilante quant à la stratégie nationale

Développement durable

Dans un communiqué daté du 18 mai, l’ARF affirme la volonté des régions de participer à la Stratégie nationale de la biodiversité, pourvu que les moyens engagés soient à la hauteur des ambitions.

Placées au cœur de la préservation de la biodiversité par les 193 États ayant participé à la conférence de Nagoya fin 2010, les collectivités locales ne pourront agir que si on leur en donne les moyens. C’est en substance le message émis par l’ARF ce 18 mai, dans un communiqué relatif à la Stratégie nationale de la biodiversité pour 2011-2020.

« Celle-ci devra faire oublier les échecs de la précédente Stratégie, unanimement dénoncée pour son manque de moyens et de portage politique (…) une nouvelle Stratégie nationale pour la Biodiversité n’a de chance de produire les effets escomptés qu’à partir du moment où elle s’appuiera sur une gouvernance fortement territorialisée au sein de laquelle les régions entendent prendre toute leur part, ainsi que sur de nouveaux moyens sans lesquels il serait illusoire de croire que les objectifs seront atteints ». L’ARF termine son communiqué en assurant qu’elle sera vigilante à ce que les ambitions affichées soient suivies d’effets et que les moyens ad hoc soient mobilisés.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum