Disparité du coût de traitement des déchets dans les villes moyennes

Développement durable

Collecte, tri, déchetteries, stockage, incinération… La Fédération des villes moyennes a enquêté sur le coût de collecte et de traitement des déchets.

Collecter les déchets dans les collectivités de 20 000 à 100 000 habitants coûte en moyenne 117 euros par tonne collectée (en 2011), selon une enquête de la Fédération des villes moyennes (FMV).

Des écarts importants, pouvant aller de 49 € à 162 €, ont été observés. Ils s’expliquent notamment par le niveau de qualité de service (fréquence des collectes, nombre de foyers desservis en porte-à-porte…), les types d’habitat collectés, la gestion (régie ou prestataires privés)… Le ramassage et le traitement des ordures ménagères est de plus en plus rarement assuré par les communes, qui les transfèrent à des structures intercommunales ou syndicales.
 

La fréquentation touristique renchérit le coût de collecte

Ramené au territoire, et non plus au volume, le coût complet moyen de la collecte des déchets ménagers s’élève à 45 € par habitant. Le syndicat mixte Sidma-Cœur Pays d’Auge présente le coût de collecte le moins élevé (17 € par habitant), alors que la communauté d’agglomération de Sophia-Antipolis dépense le plus (72 € par habitant), ce qui s’explique par sa vocation touristique. En effet, les ratios de référence, exprimés en euros par habitant, ne tiennent pas compte des variations saisonnières de population.

La collecte en régie est plus onéreuse (123 € la tonne collectée) que lorsqu’elle est déléguée à un prestataire de services ou à un délégataire (108 €). En euros par habitant, le coût de collecte est toutefois assez proche : en moyenne, 46 € pour la gestion en régie et 42 € pour la gestion déléguée.
 

Six déchetteries par territoire

Le coût de gestion des déchetteries dépend, lui aussi, du nombre de touristes ; Antibes et Istres, situées en bord de mer, ont les coûts les plus élevés.

Les déchets apportés en déchetteries coûtent en moyenne 86 € par tonne collectée, soit 49 € à 129 € selon les collectivités. Par habitant, le coût de la gestion des déchetteries s’établit en moyenne à 18 € (10 € à 30 € par habitant pour près de trois quarts des collectivités).

Les territoires comptent un peu moins de six déchetteries ; une déchetterie dessert en moyenne 26 974 habitants. Si les coûts de gestion des déchetteries des villes moyennes ne sont pas directement liés au nombre de personnes desservies, les différences de coûts entre les territoires dépendent toutefois plus directement de la quantité de déchets traités. Quant à la gestion déléguée des déchetteries, elle est plus chère que la gestion en régie (respectivement 91 € et 76 € par tonne).

Cependant, l’activité des déchetteries (vente de matériaux, contrats signés avec les éco-organismes) produit des recettes, qui s’élèvent en moyenne à 9 € la tonne, soit de 2 € à 29 € selon les collectivités. Le coût de gestion net des déchetteries est donc, en moyenne, de 77 € par tonne.
 

Centres de tri : davantage de recettes que de dépenses

Quant au tri, il coûte en moyenne 9 € par habitant et dégage, lui aussi, des recettes : 12 € par habitant et 211 € par tonne de déchets triée. Globalement, la gestion des centres de tri dégage davantage de recettes que de dépenses pour près de trois-quarts des collectivités.

Il est intéressant de rapprocher les chiffres de l’enquête des villes moyennes de ceux relevés par l’Ademe dans son référentiel national 2010. Signalons aussi que l’étude fait le point sur les aspects financiers – taxe et redevance notamment.

Marie Gasnier

Pour aller plus loin : « Collecte et traitement des déchets ménagers – Quels coûts dans les villes moyennes ?« , Fédération des villes moyennes (FMV), Enquête réalisée auprès de 78 territoires

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum