Espaces côtiers : les départements littoraux appellent à la « mobilisation »

Développement durable

Face à la montée du niveau de la mer et à l’attractivité croissante des zones côtières, les 31 départements littoraux de France préconisent jeudi 19 juin la mobilisation « de tous les acteurs et de tous les échelons de l’action publique ».

« La mer et le littoral constituent un formidable défi. Pour y répondre, la mobilisation de toutes les énergies, de toutes les compétences, de tous les acteurs et de tous les échelons de l’action publique est nécessaire », peut-on lire dans un rapport issu de la « Mission Mer et Littoral » confiée en novembre 2012 au président du conseil général de Loire-Atlantique Philippe Grosvalet par l’Assemblée des départements de France (ADF).

« La double vague, démographique (l’attractivité littorale) et physique (l’élévation du niveau de la mer), à laquelle est soumis le littoral français pourrait être davantage source de menaces que d’opportunités si elle n’était pas maîtrisée », constatent les auteurs de ce document de 200 pages.

En plein débat sur la réforme territoriale, qui prévoit la disparition des départements en 2020, ils insistent sur le rôle du « département », « maillon essentiel de cette chaîne, qu’il entend renforcer par une action renouvelée ».

« Les maires sont en première ligne sur des sujets qui finalement les dépassent », a expliqué à l’AFP M. Grosvalet, en référence à la montée des eaux et à l’attractivité littorale. « L’idée c’est de rechercher quelle politique publique a la meilleure échelle ».

« Malgré l’actualité, où on annonce la fin des départements, j’affirme que le département se situe à la bonne échelle pour participer à la résolution de ces questions sensibles », a-t-il ajouté, estimant que les départements étaient « capables de voir loin et d’agir de près ».

Le rapport, auquel ont participé les 31 départements littoraux de France, une première dans leur histoire, détaille un total de 144 propositions d’actions concrètes et verse 13 contributions au débat national.

Parmi ces actions, dont la mise en œuvre relève des départements : la promotion d’un tourisme littoral durable et territorialement équilibré ou encore des mesures pour préserver les espaces littoraux via la maîtrise du foncier.

« Ce n’est pas là une fin ou un point d’arrivée. Il s’agit plutôt d’un point d’étape, d’un jalon posé, pour amorcer une nouvelle phase et mettre en œuvre une stratégie ambitieuse en faveur de la mer et du littoral », soulignent les auteurs du rapport qui sera présenté vendredi à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum