Campus des métiers et des qualifications

Éducation

Une lettre de la Dgesco, parue au BO du 20 mai 2013, présente le dispositif « campus des métiers et qualifications », et lance un appel à projets en direction des recteurs afin de les mettre en œuvre sur le terrain.

Les campus des métiers et qualifications ont été mis en évidence dans le rapport annexé au projet de loi d’orientation et de programmation, inscrit dans le cadre de la valorisation de la voie professionnelle. Ainsi, ils n’ont pas vocation à se substituer au label « lycée des métiers » mais bien d’être « le porte-drapeau » de l’enseignement professionnel régional. Les recteurs doivent d’ailleurs se rapprocher des présidents des conseils régionaux pour répondre, ensemble, à l’appel à projets lancé par le ministère.

Le but est de contribuer « au redressement productif des territoires ». À ce titre, au moins un campus des métiers et des qualifications devra être labellisé par académie.

Qu’est-ce qu’un campus des métiers et qualifications ?

Chaque campus est conçu comme un lieu de regroupement des différents acteurs concernés, dans le cadre d’un partenariat renforcé de formation : lycées professionnels et polyvalents (au moins un établissement public local d’enseignement), CFA, organismes de formation, établissements d’enseignement supérieur, entreprises,  laboratoires de recherche…

Par ailleurs, il devra être établi sur un secteur d’activité, « pôle de compétitivité régional », et « soutenu par la collectivité ».

Quel est son champ d’actions ?

Il proposera une diversité de services : hébergement de grande qualité, accès à des activités associatives, sportives et culturelles. Il établira aussi des liens privilégiés avec les entreprises locales : notamment afin d’y réaliser des prototypes, mais aussi par la mise à disposition des plateaux techniques du campus.

La possibilité d’organiser une continuité de parcours de formation, dans un même lieu, entre le lycée et les établissements de l’enseignement supérieur, favorisera la poursuite d’études des bacheliers professionnels et technologiques dans l’enseignement supérieur.

Qui autorise la labellisation ?

La labellisation « campus des métiers et qualifications » sera accordée conjointement par le ministre de l’Éducation nationale et celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, pour une durée de quatre ans, renouvelable, sur proposition d’une commission nationale de labellisation.

Les premiers campus seront labellisés à partir de septembre 2013, en fonction des retours à ce premier à appel à projets. Un deuxième suivra au cours de l’année scolaire 2013-2014.

Pour en savoir plus :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum