Éducation : création d’un CAPES d’informatique dès 2020

Éducation

Le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse veut promouvoir, dès la prochaine rentrée, l’enseignement numérique dans les lycées.

Le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a annoncé, le 7 janvier, la création d’un Certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement du second degré (CAPES) d’informatique dès 2020. Selon Jean-Michel Blanquer, l’ouverture d’une agrégation dans les prochaines années est également à l’étude. Son objectif : développer l’enseignement numérique dans les établissements scolaires. « Il s’agit d’une nouvelle extrêmement importante, car avec cette création, nous créons un cercle vertueux de la présence de l’enseignement numérique », a affirmé le ministre au micro de France Culture.

La création de ce CAPES d’informatique accompagne l’apparition d’une nouvelle discipline au lycée, intitulée « Numérique et science informatique ». « C’est une discipline en soi consacrée au numérique. Nous savons bien que beaucoup de jeunes ont envie d’aller vers ces métiers, qui correspondent à des métiers d’avenir », a expliqué Jean-Michel Blanquer. Selon  lui, plus de la moitié des lycées accueilleront cette nouvelle discipline en 2020. Cela nécessite la création de 1 500 postes de professeurs d’informatique. Dans un premier temps, ces postes seront couverts « par des professeurs qui suivent des formations continues pendant les mois qui viennent pour être prêts pour l’année prochaine », a révélé le ministre. Puis, progressivement, les professeurs titulaires du nouveau certificat occuperont ces postes. « Vous aurez un CAPES qui forcément, au début, concernera quelques dizaines de personnes et puis, progressivement, va s’étendre, en fonction aussi des élèves qui choisissent cette spécialité », a-t-il précisé.

La création du CAPES d’informatique permet ainsi d’entériner le numérique comme une matière propre à l’Éducation nationale et au développement des élèves. « À partir du moment où l’on crée un CAPES, on crée quelque chose qui va structurer le futur », a indiqué le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. Enfin, pour Jean-Michel Blanquer, l’enseignement de l’informatique au lycée sera aussi « l’occasion d’inciter plus de jeunes filles à faire cette discipline et donc compenser les problèmes d’égalité hommes-femmes de cette branche ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum