Onze propositions pour l’éducation prioritaire

Éducation

C’est l’époque… L’Observatoire des zones prioritaires (OZP) ne déroge pas à la règle et adresse aux candidats à l’élection présidentielle onze propositions pour améliorer les conditions de vie et de travail en éducation prioritaire.

L’OZP part du constat que l’éducation prioritaire peut être une réussite, mais qu’elle doit aussi faire face à de nombreux obstacles préjudiciables à son efficacité. Ainsi pointe-t-elle « le manque de continuité, l’absence de pilotage national et de véritable gestion des ressources humaines et le désinvestissement du champ de la pédagogie ».

Voici quelques-unes de ses propositions :

  • Un réseau « inter-degrés » avec un pilotage et la mise en place d’une formation continue locale ;
  • Des personnels spécifiques (professeurs, coordonnateurs, assistants pédagogiques), ressources sur le plan pédagogique ;
  • La généralisation d’une pratique éducative et pédagogique ambitieuse ;
  • La reconnaissance de la place des parents dans l’école ;
  • Un pilotage national relayé par un pilotage académique (gestion des ressources humaines, évaluation, attribution des moyens…) ;
  • Un recrutement de personnels qualifiés (emplois d’encadrement et emplois spécifiques) via des postes à profil ;
  • Une dotation supplémentaire concernant les moyens (postes, crédits, formation dans le réseau), avec l’exigence de lier celle-ci « à l’existence de vrais projets de transformation et non à la diminution du nombre d’élèves par classe ».

En savoir plus :
Voir les onze propositions de l’OZP.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum