Rythmes scolaires dans le 1er degré : quelle organisation actuelle?

Éducation

Vincent Peillon a dévoilé ses intentions sur la nouvelle semaine scolaire prévue pour la rentrée 2013. Mais qu’en est-il de nos jours ? Le point sur la situation actuelle du temps scolaire et du service des enseignants en découlant.

Cet article fait partie du dossier :

Éducation RYTHMES SCOLAIRES : UNE EXPÉRIMENTATION À PÉRENNISER Voir le dossier

Depuis la rentrée 2008, la durée de la semaine scolaire est fixée à 24 heures d’enseignement scolaire pour tous les élèves. Elle s’est accompagnée de la suppression des cours du samedi matin. L’enseignement scolaire hebdomadaire peut ainsi se répartir sur 4 jours ou sur 9 demi-journées du lundi au vendredi (si le conseil d’école en fait la proposition à l’inspection d’académie). Force est de constater que très majoritairement la semaine de 4 jours s’est imposée dans les écoles.

L’arrivée de l’aide personnalisée

Les élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages peuvent bénéficier, au-delà du temps d’enseignement obligatoire, d’une aide personnalisée de 2 heures au maximum par semaine selon des modalités définies par le conseil des maîtres et inscrites dans le projet d’école. Il revient au maître de la classe d’effectuer le repérage des élèves susceptibles de bénéficier de cette aide personnalisée dans le cadre de l’évaluation du travail scolaire des élèves avec l’aide, le cas échéant, d’autres enseignants. Cette liste, présentée au conseil des maîtres ou conseil de cycle peut évoluer au cours de l’année en fonction d’évolutions constatées ou de besoins nouveaux.

En fonction des difficultés rencontrées par les élèves, l’aide personnalisée peut s’intégrer à un programme personnalisé de réussite éducative (PPRE) ou prendre la forme d’un autre type d’intervention, en petit groupe, par exemple.

C’est le maître de la classe qui met en œuvre l’aide personnalisée et en assure la coordination lorsqu’il ne la conduit pas entièrement lui-même.

Quelles répercussions sur le service des enseignants ?

Suite à cette modification de la semaine scolaire et de l’introduction de l’aide personnalisée, les enseignants du 1er degré ont vu leurs obligations de service évoluer. Aujourd’hui, ils consacrent d’une part, 24 heures hebdomadaires d’enseignement à tous les élèves, d’autre part, 3 heures hebdomadaires en moyenne annuelle, soit 108 heures annuelles à de nouvelles activités :

  • 60 heures consacrées à de l’aide personnalisée ou à du travail en petits groupes, notamment en maternelle, auprès des élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages et au temps d’organisation correspondant. Dans le cas où ces heures ne peuvent être intégralement mobilisées pour de l’aide personnalisée, elles sont consacrées au renforcement du temps de formation des enseignants hors de la présence des élèves. Le temps d’organisation comprend l’identification des élèves et l’organisation des modalités de l’aide apportée au sein des conseils de maîtres ;
  • 24 heures consacrées aux travaux en équipes pédagogiques (activités au sein des conseils des maîtres de l’école et des conseils des maîtres de cycle), aux relations avec les parents, à l’élaboration et au suivi des projets personnalisés de scolarisation pour les élèves handicapés ;
  • 18 heures d’animation pédagogique et de formation ;
  • 6 heures de participation aux conseils d’école obligatoires.

Pour en savoir plus :

Découvrez L’action éducative en pratique, un service documentaire des Éditions Weka conçu pour vous. Dynamiser l’innovation éducative locale, organiser le travail des ATSEM dans les temps périscolaires, utiliser la sectorisation comme outil de mixité sociale scolaire, articuler projet d’école et projet éducatif local, choisir le bon mode de gestion pour l’entretien des locaux scolaires, garantir qualité et sécurité dans le service de restauration scolaire, s’engager dans un programme de réussite éducative, etc. : autant de sujets que L’action éducative en pratique aborde de façon simple et opérationnelle.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum