Rythmes scolaires : Nice repousse à 2014 l’entrée en vigueur de la réforme

Éducation

La municipalité de Nice, à l’instar de plusieurs autres grandes villes, a décidé vendredi, lors du conseil municipal, de reporter à 2014 l’application de la réforme prévoyant le retour à la semaine de 4,5 jours dans le primaire, a-t-on appris auprès de ses services.

Cet article fait partie du dossier :

Éducation RYTHMES SCOLAIRES : UNE EXPÉRIMENTATION À PÉRENNISER Voir le dossier

Selon le maire UMP de Nice, Christian Estrosi, qui s’est prononcé vendredi matin en conseil municipal contre la réforme, celle-ci devrait coûter annuellement à sa ville « 4,2 millions d’euros ». Il ressort d’une consultation lancée le 28 septembre 2012 auprès des parents d’élèves et de divers personnels et intervenants dans les écoles niçoises que « 81 % des répondants ne souhaitent pas de modification de la journée scolaire », selon la mairie.

Les communes ont jusqu’au 31 mars pour faire savoir si elles entendent appliquer la réforme dès 2013, ou si elles attendront la rentrée 2014. Le ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon, souhaite que la nouvelle organisation de la semaine s’applique à la moitié des élèves dès la rentrée 2013.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

Pour en savoir plus :

Livre blanc

Réformer les rythmes scolaires pour la rentrée 2013

Télécharger le livre blanc

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :  

Weka formation

Conduire la réforme des rythmes scolaires dans sa commune : quels projets pour quels financements ?


Objectifs :

Sciences-Po Lille et WEKA Formation vous proposent ce cycle de formation afin de vous accompagner dans la réorganisation de votre politique périscolaire et vous aider à mettre en place des solutions concrètes et adaptées à votre territoire.

3 modules de formation à la carte ou en format cycle afin de :

  • Décrypter les enjeux de la réforme des rythmes scolaires pour sa commune
  • Construire ou rénover le projet périscolaire municipal
  • Gérer le partenariat local dans un temps contraint
  • Développer une offre éducative dans un environnement financier dégradé

Posté le par

Recommander cet article