Rythmes scolaires : une commune de la Somme repasse à la semaine de 4 jours

Éducation

Boves, une commune de la Somme, est repassée lundi à la semaine de quatre jours après la suspension « provisoire » de l’application de la réforme des rythmes scolaires à la suite de problèmes d’organisation, a-t-on appris de sources concordantes.

Cet article fait partie du dossier :

Éducation RYTHMES SCOLAIRES : UNE EXPÉRIMENTATION À PÉRENNISER Voir le dossier

« Aujourd’hui (lundi), on repasse à la semaine de quatre jours. On a fait un essai, là on va rediscuter », a déclaré à l’AFP Daniel Parisot, maire sans étiquette de Boves, commune de 2 900 habitants proche d’Amiens, qui avait demandé au recteur d’Académie, avant les congés de la Toussaint, de suspendre la réforme. « Une partie des activités périscolaires avait lieu durant la pause méridienne. C’est cette organisation qui posait question et qui a fait réagir un certain nombre de personnes, les parents notamment », a expliqué Yves Delécluse, directeur des services académiques de l’Éducation nationale (Dasen) dans la Somme.

« Lors d’une réunion que j’ai présidée avant les congés (le 18 octobre, ndlr), tous ont réaffirmé, parents, enseignants, municipalité, leur engagement à la mise en place de la réforme (…). À un moment donné, quand les uns et les autres n’arrivent plus à communiquer, plutôt que d’aller au blocage on prend une mesure forte de suspension. Tout le monde était d’accord pour la suspension provisoire », a-t-il ajouté. Un comité de pilotage, composé de quatre représentants de parents d’élèves, de quatre représentants de l’Éducation nationale et de quatre représentants de la municipalité, se réunit jeudi à Boves, a précisé M. Delécluse. « Je leur ai donné un mois pour élaborer un nouveau projet, pour voir comment on peut très rapidement retrouver l’engagement des quatre jours et demi. (…) L’objectif, c’est une reprise à 4,5 jours en janvier », a indiqué le Dasen.

Le groupe scolaire de Boves, composé d’une école maternelle et d’une école primaire, compte 13 classes et 335 élèves.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :  

Weka formation

Conduire la réforme des rythmes scolaires dans sa commune : quels projets pour quels financements ?


Objectifs :

Sciences-Po Lille et WEKA Formation vous proposent ce cycle de formation afin de vous accompagner dans la réorganisation de votre politique périscolaire et vous aider à mettre en place des solutions concrètes et adaptées à votre territoire.

3 modules de formation à la carte ou en format cycle afin de :

  • Décrypter les enjeux de la réforme des rythmes scolaires pour sa commune.
  • Construire ou rénover le projet périscolaire municipal.
  • Gérer le partenariat local dans un temps contraint.
  • Développer une offre éducative dans un environnement financier dégradé.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum