Trois quarts des élèves participent à un dispositif d’éducation artistique et culturelle

Éducation

L’État a réalisé une enquête auprès des écoles et des collèges pour mieux connaître l’offre scolaire en matière d’éducation artistique et culturelle.

Le président de la République s’est engagé à ce que tous les élèves, chaque année en plus des enseignements artistiques, bénéficient d’un dispositif d’éducation artistique et culturelle d’ici à 2022.

Engagés dans la réalisation de cet objectif, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et le ministère de la Culture se sont associés pour réaliser une enquête à destination des écoles et des collèges afin de mieux connaître l’offre scolaire en matière d’éducation artistique et culturelle (EAC).

Cette enquête, dont les deux ministères ont récemment publié les résultats, révèle qu’au cours de l’année scolaire 2017-2018 :

  • 75 % des élèves des écoles et des collèges ont été concernés par au moins une action ou un projet relevant de l’action artistique et culturelle, plus fréquemment dans le premier degré (82 % des élèves) qu’au collège (62 %) ;
  • 100 % des écoles et des collèges proposent un projet relevant de l’action artistique et culturelle ;
  • 3 écoles sur 4 et 9 collèges sur 10 bénéficient d’un partenariat avec des équipements culturels et des équipes artistiques ou des artistes : musées et lieux d’exposition d’abord, bibliothèques et médiathèques, compagnies de théâtre et de danse, artistes et collectifs d’artistes, cinémas et salles de spectacles ;
  • Les collèges les plus favorisés et les moins favorisés sont les plus éloignés du 100 % : 55 % des collégiens en éducation prioritaire sont touchés par au moins une action ou un projet artistique contre 64 % hors éducation prioritaire ;
  • La bonne articulation entre le professeur et les institutions culturelles dans les territoires s’avère l’élément clef de l’éducation artistique et culturelle. Plus l’équipe éducative est stable et expérimentée, plus les liens sont établis avec les lieux de culture à proximité et plus nombreux sont les projets artistiques ;
  • L’offre d’éducation artistique et culturelle est souvent liée à la taille des établissements, en défaveur des plus grands : plus l’effectif d’élèves est important, plus rares sont les élèves concernés et le nombre de projets mis en œuvre.

Via l’identification systématique des classes ne disposant pas de projets éducation artistique et culturelle et une offre supplémentaire du ministère de la Culture, « le 100 % sera atteint d’ici 2022 », assurent le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et le ministère de la Culture.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum