Vincent Peillon s’attaque au décrochage scolaire

Éducation

Le ministre de l’Éducation nationale a annoncé le 13 septembre 2012, lors d’un débat sur la refondation de l’École à Orléans, sa ferme intention de diviser par deux le nombre de « décrocheurs » du système scolaire.

Pour lutter contre le problème du décrochage scolaire, le gouvernement entend mettre l’accent sur l’amont, l’école primaire, et l’aval, l’insertion professionnelle des élèves.

Vincent Peillon estime que le système « accentue les inégalités de départ et est incapable de remédier aux difficultés qui sont créées ». Il a ainsi confirmé sa volonté de redonner une priorité au primaire à travers de nouveaux moyens et des changements de pédagogie, accompagnés par une réelle formation des enseignants.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum