2022 : les départements présenteront 102 propositions pour que « la France fonctionne mieux »

Élus

L’Assemblée des départements de France (AdF) présentera aux candidats à l’Élysée 102 propositions, nées d’un débat mené à l’automne « dans chaque canton », afin que « la France fonctionne mieux », a indiqué son président François Sauvadet mercredi 6 octobre 2021 à l’AFP.

« Les départements souhaitent tirer les leçons de tout ce que nous avons vécu (crise sanitaire et gilets jaunes) pour faire en sorte que l’on agisse mieux », a expliqué le président UDI (centriste) de l’AdF, qui a pris ses fonctions cet été à l’issue des élections départementales de juin.

Partant du constat « qu’il y a un désespoir chez beaucoup de Français qui ne croient plus en l’action publique, y compris locale », M. Sauvadet a l’intention de mobiliser « les 4 500 conseillers départementaux des 102 départements membres de l’AdF afin d’avoir un débat avec tous les Français dans nos cantons ».

« J’ai demandé à tous les départements de faire ce travail, de regarder quel rôle nous voulons jouer dans la vie politique française de demain et comment on peut lever des freins à l’action », afin de définir « le rôle et la place que nous voulons occuper dans une république décentralisée », explique-t-il.

À l’issue de ces débats qui porteront sur les dysfonctionnements et les réussites de ces dernières années, 102 propositions seront présentées lors des « Assises » de l’AdF, qui auront lieu du 1er au 3 décembre 2021 à Bourg-en-Bresse, auxquelles M. Sauvadet souhaite inviter le président de la République Emmanuel Macron.

« Nous porterons ce projet devant les candidats à la présidence de la République afin de mieux agir », souligne le président de la Côte-d’Or, convaincu que « les départements sont une chance pour la France ».

Parallèlement, l’AdF souhaite effectuer « un travail commun » avec les autres associations d’élus comme Régions de France et l’Association des Maires de France (AMF) : « J’espère que nous parviendrons à une plateforme qui permettra de dire ce que les trois associations proposent aux candidats pour que la France fonctionne mieux et soit plus efficace », affirme-t-il.

La présidente PS de Régions de France, Carole Delga, qui a également pris ses fonctions cet été, avait annoncé en juillet son intention de publier cet automne un livre blanc de la décentralisation.

L’AMF, pour sa part, doit désigner le successeur de son président sortant François Baroin.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2021

Posté le par

Recommander cet article