Appel d’Anne Hidalgo et cent maires du monde à « placer l’humain » au cœur des villes

Élus

La maire PS de Paris, Anne Hidalgo, a signé lundi 21 novembre, au côté d’une centaine de maires du monde, un appel à « placer l’humain » au cœur du développement des villes.

Le discours des maires « me paraît tellement différent du discours populiste qu’on entend ici comme ailleurs », a dit Mme Hidalgo devant la presse, tout en fustigeant un « monde politique et médiatique qui continue à parler de la peur de l’autre, de la nécessité de combattre l’autre dans sa différence, de fermer les frontières, de fermer nos sociétés, de ne pas laisser la place aux jeunes ».

Plutôt que de « choisir de replier chacune des communautés de nos villes dans l’entre-soi, nous avons choisi de construire des ponts plutôt que des murs », a ajouté l’élue parisienne.

L’Hôtel de Ville de Paris accueille lundi et mardi une conférence internationale, « Cities for Life », réunissant des réseaux de villes en partenariat avec l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), à laquelle participent des maires de villes comme Rome, Stockholm, la Nouvelle-Orléans, Genève, Dakar, Athènes, Bruxelles ou Bamako.

Ces maires et dirigeants de territoires représentant 100 millions d’habitants dans 35 pays, ont signé un « appel à l’action mondiale » s’adressant aux élus, chefs d’entreprises, associations, chercheurs, etc, pour qu’ils développent les outils afin de « renforcer les droits de chacun », promouvoir la mixité sociale ou « répartir plus équitablement les ressources ».

Les villes qui accueilleront en 2050 deux tiers des habitants du monde, sont « les lieux où tous les défis de la planète convergent » (réfugiés, sécurité, défi climatique) mais aussi « les lieux où peuvent se construire les solutions », a insisté la maire de Paris.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2016

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum