Contrats aidés et emplois francs en chute libre

Emploi

Contrats aidés et emplois francs sont en chute libre depuis le début de la crise sanitaire, selon des statistiques du ministère du Travail publiées mercredi 10 juin 2020.

Depuis le début du confinement, du 16 mars au 7 juin 2020, environ 7 700 entrées en contrats aidés (« parcours emploi compétences ») ont ainsi été enregistrées contre 21 500 sur la même période en 2019, soit une diminution de 64 %.

Les contrats aidés ont été très fortement diminués par la nouvelle majorité en 2017 et ont été remplacés par un nouveau type de contrat, les « parcours emploi compétences » (PEC), qui sont réservés au secteur non marchand et ont un volet formation plus ambitieux qu’auparavant.

Quelque 121 800 PEC ont débuté en 2018, puis 94 300 en 2019. En 2020, les prescriptions pour l’Éducation nationale, qui représentaient 13 500 entrées en 2019, ont été arrêtées.

Par ailleurs, le nombre de demandes d’aides transmises à Pôle emploi concernant les emplois francs a été divisé par quatre, passant d’environ 800 avant le confinement à 200 à 300 par semaine désormais.

Ce dispositif permet à tout employeur, situé ou non en QPV (quartier de la politique de la ville), de bénéficier d’une aide de 5 000 euros par an sur trois ans pour une embauche en CDI d’un chômeur habitant dans ces quartiers prioritaires (et de 2 500 euros sur deux ans pour des CDD d’au moins six mois).

Après avoir été lancé sur quelques zones en 2018 avec un succès modeste, il a été généralisé en 2020 sur l’ensemble du territoire.

Le ministère constate par ailleurs une remontée du nombre d’entrées en Garantie jeune, un dispositif d’insertion pour les jeunes sans emploi ni formation avec un accompagnement renforcé pendant un an et une allocation mensuelle de 497 euros.

Du 1er au 7 juin 2020, les missions locales ont réalisé 1 800 entrées, soit autant que celles enregistrées au cours des quatre semaines précédentes. Depuis le début du confinement, la baisse reste cependant de 84 % avec 4 500 entrées contre 27 900 sur la même période de 2019.

Source : Situation sur le marché du travail au 9 juin 2020, Dares, juin 2020

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2020

Posté le par

Recommander cet article