Augmentation de l’allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie

Fonction publique

Un décret du 4 janvier 2013 prévoit les règles de revalorisation de l’allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie.

Les salariés bénéficiant d’un congé de solidarité familiale, ou qui l’ont transformé en période d’activité à temps partiel, peuvent prétendre au bénéfice de l’allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie. Ce droit est également ouvert aux travailleurs non salariés, aux exploitants agricoles et aux professions libérales, ainsi qu’aux chômeurs indemnisés qui interrompent leur recherche d’emploi.

La durée maximale de perception de cette allocation est de 21 jours en cas de cessation de l’activité professionnelle ou de la recherche d’emploi (42 en cas de simple réduction, mais le montant de l’allocation est alors réduit de moitié).

Un décret du 4 janvier publié au JO du 6 janvier 2013 vient revaloriser le montant brut de l’allocation journalière. Celui-ci est porté de 53,17 euros à 54,17 euros, à compter de ce lundi 7 janvier 2013. Par ailleurs, le texte prévoit, pour l’avenir, des règles de revalorisation identiques à celles de l’allocation journalière de présence parentale.
Texte de référence : Décret n° 2013-12 du 4 janvier 2013 relatif au montant de l’allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum