Emplois réservés

Fonction publique

Le décret n° 2015-1011 du 18 août 2015 modifie la durée de validité de la durée d’inscription sur la liste d’aptitude des emplois réservés.

Le décret n° 2015-1011 du 18 août 2015 modifie l’article R. 403 du Code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de la guerre. Le texte relatif aux emplois réservés porte de trois à cinq ans la durée d’inscription sur la liste d’aptitude permettant d’être recruté sans concours dans l’une des trois fonctions publiques sur des postes de catégories B et C, pour les personnes ayant subi un préjudice au service de l’État (les pensionnés civils ou militaires, leurs conjoints et leurs enfants ainsi que les enfants des membres des forces supplétives ayant participé à la guerre d’Algérie).

 

Texte de référence : Décret n° 2015-1011 du 18 août 2015 modifiant l’article R. 403 du Code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de la guerre

L'analyse des spécialistes

  • Quelle expérimentation par les collectivités locales du recours au financement participatif obligataire ? Finances locales

    Quelle expérimentation par les collectivités locales du recours au financement participatif obligataire ?

    20/10/21
    Pendant une période de trois années, les collectivités territoriales pourront recourir à des obligations pour tous leurs projets de financement participatif.
  • Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ? Fonction publique

    Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ?

    12/10/21
    Les collectivités territoriales doivent non seulement supporter à la fois le coût de l'indemnité spécifique de rupture conventionnelle, mais aussi celui de l'indemnisation chômage de l'agent. Or, malgré les difficultés de recourir à la rupture conventionnelle, à ce jour, le Gouvernement n'envisage pas de modifier les modalités de financement de la rupture conventionnelle.
  • Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence Sécurité

    Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence

    05/10/21
    Dans son rapport d'étude annuelle intitulé « les états d'urgence : la démocratie sous contraintes », le Conseil d'État émet deux propositions pour améliorer l'articulation des compétences entre l'État et les collectivités territoriales afin de mettre en œuvre les états d'urgence.
  • Tous les articles juridiques