Fonctionnaires: la masse salariale a diminué de 200 millions en 2013

Fonction publique

Le ministre délégué au Budget Bernard Cazeneuve a annoncé, mardi 21 janvier, que la masse salariale des fonctionnaires de l’État avait diminué de 200 millions d’euros en 2013, évoquant une maîtrise des dépenses « très exceptionnelle ».

« La masse salariale diminue de 200 millions d’euros en 2013 » par rapport à 2012, a déclaré le ministre lors d’une audition devant la commission des Finances de l’Assemblée nationale, y voyant le témoignage d’une « bonne gestion » des dépenses. « Les dépenses de masse salariale hors pension ont été maîtrisées de façon très exceptionnelle et vous savez à quel point il est difficile de maîtriser ce poste », a souligné le ministre.

D’après M. Cazeneuve, « les raisons de cette maîtrise sont liées aux décisions que nous avons prises et au respect de nos engagements ». À cet égard, il a cité le gel du point d’indice, qui sert de base au calcul des salaires des agents et n’a pas été augmenté depuis 2010, et « la diminution par deux également des mesures catégorielles, par rapport à ce qui était fait au cours du précédent quinquennat ». En outre, « les baisses d’effectifs que nous avons décidées sur les ministères autres que l’Éducation nationale, l’lntérieur et la Justice ont été rigoureusement respectées », a-t-il également souligné.

En 2012, selon la Cour des comptes la masse salariale de l’État était restée stable, à + 0,1 %, un chiffre historique, avec 27 000 fonctionnaires en moins. Le budget 2014 prévoit une réduction nette de quelque 3 000 postes de fonctionnaires avec la suppression de 13 000 postes dans les ministères « non prioritaires » (Défense, Finances, etc) au profit de créations dans l’Enseignement, la Justice et la Sécurité.

À ce stade, le gouvernement ne prévoit pas de dégel du point d’indice qui concerne tous les agents (État, Territoriale et Hospitalière). Ce point n’a pas bougé depuis une revalorisation de 0,5 % en 2010, au grand dam des syndicats de la fonction publique. Selon la Cour des comptes, une hausse de 1 % de ce point augmente de 800 millions d’euros la seule masse salariale de l’État.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

L'analyse des spécialistes

  • rgpd-marches-acheteurs-publics Acheteur public

    Le nouveau RGPD et ses incidences sur les marchés et plus précisément sur les acheteurs publics

    09/07/18
    Le règlement général sur la protection des données (RGPD - n° 2016/679), ou « RGPD », est entré en application le 25 mai 2018 dans l'ensemble de l'Union européenne.
  • La médiation en droit de la fonction publique : un préalable obligatoire Fonction publique

    La médiation en droit de la fonction publique : un préalable obligatoire

    25/06/18
    « La médiation accompagne un immense mouvement de l’humanité moderne : avoir le droit d’être différent, mais vivre ensemble cette différence sans souffrir ni faire souffrir, sans être détruit, ni détruire, sans vainqueur ni vaincu », cette citation de Stephen Bensimon (Panorama des médiations du monde L’Harmattan, 2010) doit aujourd’hui faire sa place en droit public.
  • Rapport de la Cour des comptes européenne sur les PPP : un constat qui ne doit pas décourager l’initiative publique des grands projets Partenariat public-privé

    Rapport de la Cour des comptes européenne sur les PPP : un constat qui ne doit pas décourager l’initiative publique des grands projets

    31/05/18
    Les Cours des comptes européenne et française partagent un constat similaire et émettent des alertes de bon sens. Mais ces alertes doivent s’appliquer selon notre point de vue à tous types de projets du secteur public, et pas qu’aux PPP. Quant à ces derniers, ils pourraient continuer à procurer des effets vertueux au secteur public, à condition d’y avoir recours pour des bonnes raisons et d’une manière adéquate.
  • Tous les articles juridiques