Fonctionnaires: la masse salariale a diminué de 200 millions en 2013

Fonction publique

Le ministre délégué au Budget Bernard Cazeneuve a annoncé, mardi 21 janvier, que la masse salariale des fonctionnaires de l’État avait diminué de 200 millions d’euros en 2013, évoquant une maîtrise des dépenses « très exceptionnelle ».

« La masse salariale diminue de 200 millions d’euros en 2013 » par rapport à 2012, a déclaré le ministre lors d’une audition devant la commission des Finances de l’Assemblée nationale, y voyant le témoignage d’une « bonne gestion » des dépenses. « Les dépenses de masse salariale hors pension ont été maîtrisées de façon très exceptionnelle et vous savez à quel point il est difficile de maîtriser ce poste », a souligné le ministre.

D’après M. Cazeneuve, « les raisons de cette maîtrise sont liées aux décisions que nous avons prises et au respect de nos engagements ». À cet égard, il a cité le gel du point d’indice, qui sert de base au calcul des salaires des agents et n’a pas été augmenté depuis 2010, et « la diminution par deux également des mesures catégorielles, par rapport à ce qui était fait au cours du précédent quinquennat ». En outre, « les baisses d’effectifs que nous avons décidées sur les ministères autres que l’Éducation nationale, l’lntérieur et la Justice ont été rigoureusement respectées », a-t-il également souligné.

En 2012, selon la Cour des comptes la masse salariale de l’État était restée stable, à + 0,1 %, un chiffre historique, avec 27 000 fonctionnaires en moins. Le budget 2014 prévoit une réduction nette de quelque 3 000 postes de fonctionnaires avec la suppression de 13 000 postes dans les ministères « non prioritaires » (Défense, Finances, etc) au profit de créations dans l’Enseignement, la Justice et la Sécurité.

À ce stade, le gouvernement ne prévoit pas de dégel du point d’indice qui concerne tous les agents (État, Territoriale et Hospitalière). Ce point n’a pas bougé depuis une revalorisation de 0,5 % en 2010, au grand dam des syndicats de la fonction publique. Selon la Cour des comptes, une hausse de 1 % de ce point augmente de 800 millions d’euros la seule masse salariale de l’État.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

L'analyse des spécialistes

  • Administration

    La mise en place du répertoire électoral unique au 1er janvier 2019

    21/12/18
    La loi n° 2016-1048 du 1er août 2016 rénovant les modalités d'inscription sur les listes électorales a réformé les conditions d'inscription sur les listes électorales et la procédure de traitement des demandes d'inscription, en en facilitant les modalités et en créant le répertoire électoral unique1. Retour et explications sur ce dispositif.
  • Les arrêtés de péril, question de droit et questions sociales Urbanisme

    Les arrêtés de péril, question de droit et questions sociales

    11/12/18
    L'effondrement récent de deux immeubles d'habitation au centre-ville de Marseille réinterroge les acteurs publics et la population sur les pouvoirs de police du maire en matière d'habitat dégradé. En effet, quel que soit le propriétaire du bâtiment, dès lors qu'il constitue une menace pour la sécurité publique, il ne peut pas échapper au contrôle et à l'intervention de la sphère publique.
  • La reconnaissance des signes diacritiques dans les documents de l'état civil Administration

    La reconnaissance des signes diacritiques dans les documents de l’état civil

    29/10/18
    Intimement lié à la linguistique et obéissant aux règles grammaticales propres à chaque langue, l'usage du signe diacritique est devenu, entre les défenseurs du français et les tenants des langues régionales*, un sujet polémique qui a des implications jusque dans  l'établissement des actes de l'état civil.
  • Tous les articles juridiques