Non discrimination liée à l'orientation sexuelle

Fonction publique

Par la décision n° 2014-049 du 7 janvier 2015, le Défenseur des droits précise qu’une discrimination liée à l’orientation sexuelle doit être sanctionnée.

Une gardienne de la paix au sein d’un commissariat, qui s’est vue refuser un congé de naissance et un congé de paternité à la suite de la naissance des enfants portés par sa compagne avec qui elle était pacsée, a saisi le Défenseur des droits portant réclamation pour des faits de harcèlement moral en lien avec son orientation sexuelle dans le cadre de ses fonctions de la part de son supérieur hiérarchique.

Le Défenseur des droits considère que ces refus constituent une méconnaissance du principe constitutionnel d’égalité. Il estime également que le comportement du supérieur hiérarchique est constitutif d’un harcèlement discriminatoire lié à l’orientation sexuelle de l’intéressée.

 

Texte de référence : Décision du Défenseur des droits MLD -2014-049, 7 janvier 2015

L'analyse des spécialistes

  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Tous les articles juridiques