79 % des Alsaciens pour un référendum sur un « Conseil unique d’Alsace »

Intercommunalité

Près de quatre cinquièmes des Alsaciens seraient favorables à l’organisation d’un référendum sur le projet de création d’un « Conseil unique d’Alsace », selon un sondage CSA rendu public mardi à Strasbourg.

Ce Conseil unique pourrait être appelé à remplacer l’actuel conseil régional et les conseils généraux des deux départements concernés, celui du Haut-Rhin (basé à Colmar) et celui du Bas-Rhin (à Strasbourg). À la question « Souhaitez-vous que les Alsaciens puissent se prononcer sur ce sujet par référendum« , 79 % des Alsaciens interrogés répondent oui et 18 % non (3 % ne se prononçant pas). 60 % des habitants de la région se disent favorables à la création d’un Conseil unique, contre 23 % d’un avis contraire (17 % ne se prononcent pas).

La première motivation invoquée par ceux qui se prononcent pour une telle idée est que « cela permettrait de réduire les dépenses publiques », la deuxième étant que « cette structure unique serait plus efficace ». Parmi les raisons invoquées par les Alsaciens interrogés hostiles à la création d’un Conseil unique d’Alsace figure la crainte que « tout serait centralisé à Strasbourg ».

Le 22 janvier dernier, les présidents des trois collectivités territoriales concernées (le président du conseil général du Haut-Rhin Charles Buttner, celui du Bas-Rhin Guy-Dominique Kennel et celui du conseil régional d’Alsace Philippe Richert, tous trois UMP), avaient publié un communiqué commun dans lequel ils « envisageaient, pour le passage à cette intercollectivité, une consultation référendaire des Alsaciens et une loi spécifique définissant les conditions d’organisation du Conseil d’Alsace ». Depuis M. Richert, qui est également ministre chargé des Collectivités territoriales, et M. Kennel se sont engagés pour l’organisation rapide – fin 2011 – d’un tel référendum, tandis que M. Buttner a pris ses distances avec ce projet.

Une loi du 16 décembre 2010 prévoit la possibilité d’organiser un référendum dans le cadre d’une fusion de collectivités. Un débat public sur l’évolution institutionnelle en Alsace est prévu cette fin de semaine au conseil régional à Strasbourg. Ce sondage a été réalisé par téléphone les 19 et 20 avril auprès d’un échantillon représentatif de 808 habitants de la région Alsace âgés de 18 ans et plus.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2011

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum