Le gouvernement réaffirme sa « Priorité jeunesse »

Jeunesse

En un an, plus de la moitié des 47 mesures du plan « Priorité jeunesse » ont été mises en œuvre, selon le gouvernement.

Installé voici un an, le Comité interministériel de la jeunesse s’est réuni, le 4 mars, pour dresser un premier bilan de son action. Ce deuxième comité a été l’occasion, pour le gouvernement, de réaffirmer que « les jeunes restent une priorité ». L’action transversale sera ainsi poursuivie. 24 ministères sont engagés dans le plan d’action « Priorité jeunesse » comportant 47 mesures réparties en 13 grands chantiers. « Ces mesures ont pour ambition d’agir, à la fois, pour la santé, le logement, les conditions de vie, la place des jeunes dans la société et dans la vie politique », rappelle le gouvernement.
 

Les mesures mises en œuvre

Sur les 47 mesures du plan « Priorité jeunesse », 27 sont dès à présent mises en œuvre, se félicite le gouvernement.

• Les emplois d’avenir : le premier objectif de 100 000 emplois d’avenir a été atteint. Le nouvel objectif est fixé à 150 000 pour 2014.

• La « garantie jeunes », qui comporte un accompagnement intensif, des propositions adaptées de formation et d’emploi, ainsi qu’une garantie financière équivalente au RSA, a été expérimentée dans 10 territoires. Une deuxième vague sera lancée en octobre 2014 dans 20 territoires supplémentaires pour atteindre 30 000 bénéficiaires.

• Des stages mieux encadrés : la proposition de loi sur le développement et l’encadrement des stages contre les abus a été votée à l’Assemblée nationale, le 25 février 2014. Le gouvernement souhaite que ce texte puisse être mis en application dès la rentrée 2014.

• Les contrats de génération sont mis en place et connaissent une montée en  charge progressive. Au 31 décembre 2013, 18 000 demandes d’aides ont été déposées.

• La création d’une garantie universelle couvrant l’ensemble des loyers dans le parc privé a été adoptée par le Parlement, dans le cadre de la loi Alur. Cette mesure entrera en vigueur au 1er janvier 2016.

• Parallèlement, une « caution locative étudiante », prenant en compte l’hébergement des jeunes en alternance, est également mise en place pour permettre aux jeunes étudiants les plus isolés de trouver un logement. Cette mesure concerne 2 000 étudiants en 2013 et pourrait en toucher 14 000 à 20 000 en 2014.

• La Stratégie nationale de santé, présentée en septembre 2013, comprendra des mesures spécifiques pour les jeunes. L’un des objectifs est de multiplier les centres de santé en université. Leur nombre passera de 14 à 30 en 2015. En termes d’accès aux soins, des avancées ont été réalisées pour permettre aux étudiants de bénéficier de la CMU-C à titre individuel.
 

Les nouveaux objectifs du gouvernement

« Aucun jeune sans solution à l’horizon 2017 ». C’est le nouveau leitmotiv autour duquel le gouvernement entend se mobiliser. Et ce, à chaque étape du parcours des jeunes. Voici les nouveaux objectifs fixés par le Premier ministre.
 

• Encourager la réussite de tous

° Diviser par 2 le nombre de décrocheurs (de 140 000 à 70 000 par an).
° Diviser par 2 le nombre de jeunes en difficulté de lecture à 17 ans.
° Amener 50 % d’une classe d’âge à un diplôme de l’enseignement supérieur.
° La mise en place du plan entrepreneuriat des quartiers.
 

• Favoriser l’accès au logement et aux soins

° Garantir le paiement des loyers (Garantie universelle des loyers).
° Généraliser la couverture complémentaire santé pour tous.
° Créer 40 000 logements étudiants.
 

• Permettre une insertion sociale et professionnelle effective

° Diviser par 2 le nombre de jeunes de moins de 30 ans en ménage vivant sous le seuil de pauvreté.
 

• Donner une voix à la jeunesse

° Étudier la possibilité de s’inscrire sur les listes électorales jusqu’à 10 jours avant le scrutin.
° Amener un tiers des 16-24 ans à participer à la vie associative.
 

• Ouvrir les horizons pour tous

° Augmenter le nombre de jeunes en mobilité internationale.
° Diviser par 2 le nombre des 15-24 ans qui ne partent pas en vacances.
° Atteindre 30 % de volontaires en service civique, peu ou pas diplômés.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum