Stratégie pauvreté : au tour de la Meurthe-et-Moselle de s’engager

Lutte contre les exclusions

Le département de Meurthe-et-Moselle vient de signer avec l’État une convention d’appui à la lutte contre la pauvreté et d’accès à l’emploi.

La ministre des Solidarités et de la Santé et sa secrétaire d’État, Agnès Buzyn et Christelle Dubos, et le président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, Mathieu Klein, ont signé le vendredi 26 avril 2019 une convention d’appui à la lutte contre la pauvreté et d’accès à l’emploi. Cette convention s’inscrit dans la démarche de contractualisation initiée par le gouvernement pour accélérer la mise en œuvre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté dans les territoires, dont la Meurthe-et-Moselle est l’un des démonstrateurs.

À la demande de l’État, le conseil départemental s’engage ainsi à poursuivre trois grands objectifs. À savoir :

En contrepartie, l’État va soutenir une action menée à l’initiative du département : le lancement, à partir de la rentrée scolaire de septembre 2020, d’un dispositif de promotion de la pratique d’activités sportives et culturelles pour les familles les plus vulnérables. 6 000 collégiens de 11 à 15 ans seront concernés dès cette année et leurs familles bénéficieront de réduction de tarifs lors de l’inscription de leurs enfants.

L’élaboration de la convention État-département a été précédée « d’une mobilisation exceptionnelle de l’ensemble des acteurs sociaux du département », se félicite le ministère des Solidarités et de la Santé. Les six conférences territoriales de développement social organisées à l’initiative de l’État et du département ont ainsi mobilisé, depuis le début de l’année, près de 650 personnes pour aboutir à plus d’une centaine de propositions, dont certaines seront progressivement intégrées, notamment :

  • Des actions pour faciliter l’accès à l’alimentation et aux produits de première nécessité ;
  • L’appui à la parentalité et à l’éducation ;
  • Le soutien des acteurs pour développer l’engagement citoyen et la participation des usagers.

Comme l’ensemble des onze territoires démonstrateurs, le département de Meurthe-et-Moselle « est ainsi engagé à mettre en œuvre, de façon accélérée et renforcée, la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté dans son territoire, avec l’appui de l’État », conclut le ministère.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum