Simplifier le système de retraite

Personnes âgées

Le gouvernement engage une démarche de simplification des régimes de retraite.

La simplification des régimes de retraite est « en marche », assure le gouvernement. De fait, la loi du 20 janvier 2014 garantissant l’avenir et la justice du système de retraites a prévu la création d’un Groupement d’intérêt public (GIP) chargé de piloter les principaux projets de simplification communs aux régimes. Par exemple :

– Le compte unique de retraite en ligne (qui regroupera l’ensemble des informations sur les droits acquis par les assurés pour l’ensemble de leur carrière et pour tous les régimes) ;

– La demande unique de retraite préremplie (intégrant les données « tous régimes » relatives à l’assuré et pointant les données manquantes) ;

– La mutualisation du paiement des retraites.

Chargé de rendre « plus simple et plus compréhensible le système de retraites », ce GIP reprendra, en outre, les missions relatives au droit à l’information actuellement exercées par le GIP Info Retraite.

Pas moins de quatre ministres – Michel Sapin (Finances et Comptes publics), Marisol Touraine (Affaires sociales et Santé), Marylise Lebranchu (Décentralisation et Fonction publique) et Christian Eckert (Budget) – étaient réunis, le 27 juin, pour annoncer la désignation de Jean-Luc Izard comme préfigurateur du futur GIP chargé de simplifier le système de retraite. Il remettra ses préconisations au quatuor à la fin du mois de septembre.

Parallèlement, Jean-Luc Izard a été nommé directeur de l’actuel GIP info retraite, le 23 juin 2014. Cet administrateur civil hors classe âgé de 54 ans a, notamment, occupé les fonctions de sous-directeur des retraites et des institutions de la protection sociale complémentaire à la Direction de la Sécurité sociale (DSS), de novembre 2008 à février 2012.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum