Évolution des salaires des agents territoriaux

Rémunération

L’Insee vient de publier une étude portant sur l’évolution des salaires des agents de la FPT en 2008.

« En 2008, le salaire mensuel net moyen d’un agent travaillant à temps complet dans la Fonction publique territoriale (FPT) s’élève à 1 743 euros. Ce salaire net moyen a augmenté entre 2007 et 2008 de 2,2 % en euros courants » présente le résumé de l’étude réalisée par l’Insee.

Rapportée à la hausse des prix, cette augmentation est en fait une baisse, puisque ceux-ci ont crû de 2,8 %, engendrant une baisse de 0,6 % du traitement des fonctionnaires.

Mais là encore, les chiffres sont trompeurs : « En excluant du champ en 2008 les 50 000 agents faiblement qualifiés dont la gestion a été transférée de l’État aux collectivités territoriales cette année-là, le salaire net moyen baisse de 0,2 % en euros constants. Pour les seules personnes présentes en 2007 et 2008 dans la même collectivité et travaillant à temps complet, l’évolution moyenne a été de + 3,4 % en euros courants, soit + 0,6 % en euros constants » poursuit le résumé.

Les agents hommes gagnaient en moyenne en 2008 1 857 euros contre 1 642 pour les femmes, soit des baisses respectives par rapport à 2007 de 0,6 % et 0,7 % en euros constants. Un écart potentiellement expliqué par la part importante d’agents femmes en temps non complets (80 % des agents concernés sont des femmes) alors que les temps complets représentent près de ¾ des agents territoriaux fin 2008.

Chez les catégories A, le salaire moyen était alors de 3 117 €, soit une baisse en euros constants de 1,6 % sur un an. A 2 016 € en moyenne, les catégories B ont touché 1,3 % moins en 2008 qu’en 2007. Les agents de catégorie C sont ceux qui ont le moins souffert de la hausse des prix, avec 1 543 euros en moyenne par mois, soit une baisse en euros constants de 0,4 %.

« Le salaire moyen évolue différemment selon le type de collectivité. Ainsi, les départements et les régions se distinguent en 2008, comme en 2007, par une baisse apparente du salaire moyen en euros constants qui s’explique, en grande partie, par l’arrivée des TOS et des agents de l’Équipement. Hors transferts, le salaire net moyen augmenterait de 0,7 % en euros constants dans les départements et de 0,8 % dans les régions » précise l’étude.

Comparativement aux agents de l’État, les agents territoriaux voient leur rémunération dévaluée puisque « le salaire net moyen des seules personnes présentes en 2007 et en 2008 chez le même employeur et à temps complet sur toute la période augmente, quant à elle, de 0,6 % en euros constants contre 1,6 % dans la fonction publique d’État ». L’Insee explique la différence entre salaire net moyen des agents et salaire net moyen des agents stables par l’effet de « noria », résultant des entrées et sorties dans la FPT.

La rémunération des agents stables, ou RMPP (Rémunération moyenne des personnes en place) augmente particulièrement dans les régions (+ 1,9 %) et les communautés de communes (+ 1,3 %).

Pour ce qui est des filières, il apparaît selon l’Insee que « les évolutions de salaires en euros constants les plus favorables s’observent dans les filières sécurité (+ 1,9 %), animation (+ 1,2 %) et incendie et secours (+ 0,8 %). La filière technique bénéficie d’une hausse de 0,7 %, les filières culturelle, administrative et médico-techniques d’une augmentation de 0,4 %. La hausse est plus faible pour la filière médico-sociale (+ 0,1 %). »

Le début de carrière serait la période où les salaires auraient le plus tendance à croître. L’étude précise aussi que les promotions et titularisations contribuent à la hausse des rémunérations de façon significative. « Ainsi, les personnes en place qui ont bénéficié d’une promotion en changeant de corps ou de catégorie, c’est-à-dire d’un passage, par concours ou « au choix », de C en B ou de B ou A, ont eu des hausses de salaires nets plus fortes : en moyenne + 5,8 % en euros constants. De même, les agents titularisés en 2008 (20 % des non-titulaires de 2007) ont eu une augmentation de 6,6 % en euros constants ».

Sur le moyen terme (2004-2008), le salaire en euros constants augmente en moyenne de 1,5 % par an, pour 1,4 % dans la FPE. Ce chiffre monte à 1,7 % pour les catégories A, contre 1,4 % pour les B et les C. « Au total, 25 % des agents présents en 2004 et 2008 ont eu une augmentation de salaire inférieure à l’inflation sur la période » conclut l’étude.
 

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum