Attribution obsolète de prime de fonctions informatiques

Rémunération

Alors même que les tâches informatiques ont connu des évolutions notables, la prime de fonctions informatiques continue à être attribuée en application d’un décret datant de 1971.

En l’absence de modification du décret n° 71-343 du 29 avril 1971, la prime informatique de « traitement de l’information » ne peut être attribuée qu’aux agents remplissant, notamment, la double condition posée par ce texte.

Il faut exercer l’une des fonctions limitativement énumérées par le décret et être affectés dans un centre automatisé de traitement de l’information. Ces critères d’attribution ne tiennent pas compte du fait que certaines de ces tâches ont connu des évolutions notables et que les structures ont évolué.
 

Texte de référence : Conseil d’État, 7e et 2e sous-sections réunies, 10 décembre 2012, n° 352028, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Quelle indemnité de départ volontaire (IDV) pour les fonctionnaires en 2021 ? Fonction publique

    Quelle indemnité de départ volontaire (IDV) pour les fonctionnaires en 2021 ?

    14/01/21
    À l'heure de l'expérimentation de la rupture conventionnelle dans la fonction publique, est-ce qu'un fonctionnaire1, désireux de quitter la fonction publique, conserve un grand intérêt à demander une indemnité de départ volontaire (IDV) ?
  • Chômage et rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale, où en est-on ? Fonction publique

    Chômage et rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale, où en est-on ?

    18/12/20
    La loi du 6 août 2019 et deux décrets pris le 31 décembre 2019 ont instauré la rupture conventionnelle, comme mode de départ d’un agent public. Si ce dernier accepte ce mode de rupture, il pourra bénéficier de l'allocation chômage. Beaucoup d’incertitudes demeurent aujourd’hui sur la mise en place de ce dispositif.
  • Fermeture des stations de ski : décryptage d’une interdiction qui passe mal Administration

    Fermeture des stations de ski : décryptage d’une interdiction qui passe mal

    14/12/20
    Deux semaines après l’annonce du gouvernement, le Conseil d’État confirme la fermeture des remontées mécaniques à Noël. Mais qu’en est-il des stations de ski ?
  • Tous les articles juridiques