Maintien du dispositif des catégories actives

Rémunération

Les retraites anticipées des fonctionnaires coûtent chères selon un rapport du Sénat publié le 22 juillet 2014.

Le Sénat chiffre le coût des départs à la retraite anticipée pour les catégories dite « actives » de la fonction publique à 2,3 milliards d’euros par an. Il remarque également que le relèvement de l’âge légal de départ aurait pour conséquence une augmentation de la masse salariale ainsi que du montant des pensions versées.

Cependant le nombre d’agents en catégorie active ne cessant de baisser et l’âge de départ de reculer du fait des réformes de 2003 et 2010, il se prononce au final pour le maintien de ce dispositif.
 

Source : Rapport d’information fait au nom de la commission des Finances sur la retraite des agents de catégorie active dans la fonction publique, par M. Francis Delattre, juillet 2014

L'analyse des spécialistes

  • Comment réunir des conseils municipaux et communautaires pendant l'état d'urgence sanitaire en 2021 ? Élus

    Comment réunir des conseils municipaux et communautaires pendant l’état d’urgence sanitaire en 2021 ?

    20/01/21
    Dans quelle mesure le projet de loi déposé le 13 janvier 2021 autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire, s‘il est adopté en l'état, va-t-il prolonger les mesures dérogatoires en matière de réunions des conseils municipaux et communautaires ?
  • Quelle indemnité de départ volontaire (IDV) pour les fonctionnaires en 2021 ? Fonction publique

    Quelle indemnité de départ volontaire (IDV) pour les fonctionnaires en 2021 ?

    14/01/21
    À l'heure de l'expérimentation de la rupture conventionnelle dans la fonction publique, est-ce qu'un fonctionnaire1, désireux de quitter la fonction publique, conserve un grand intérêt à demander une indemnité de départ volontaire (IDV) ?
  • Chômage et rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale, où en est-on ? Fonction publique

    Chômage et rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale, où en est-on ?

    18/12/20
    La loi du 6 août 2019 et deux décrets pris le 31 décembre 2019 ont instauré la rupture conventionnelle, comme mode de départ d’un agent public. Si ce dernier accepte ce mode de rupture, il pourra bénéficier de l'allocation chômage. Beaucoup d’incertitudes demeurent aujourd’hui sur la mise en place de ce dispositif.
  • Tous les articles juridiques