"Pas de baguette magique pour augmenter le pouvoir d'achat"

Rémunération

Le Premier ministre François Fillon a déclaré jeudi sur TF1 que le gouvernement n’avait « pas de baguette magique pour augmenter le pouvoir d’achat » des Français en période de crise.

« Nous avons protégé, avec le président de la République, les Français pendant la crise qui a eu des effets en terme de salaire, de chômage, de croissance et qui s’est traduite dans la plupart des pays européens par une baisse forte du pouvoir d’achat ». « Les chiffres montrent que la politique que nous avons conduite (…) a permis grosso modo de maintenir le pouvoir d’achat des Français (…). Il faut bien que tout le monde comprenne que le gouvernement n’a pas de baguette magique pour augmenter le pouvoir d’achat, surtout quand on est en période de crise », a-t-il poursuivi. Sur la situation des fonctionnaires, le Premier ministre a déclaré que « l’affirmation selon laquelle le pouvoir d’achat des fonctionnaires aurait baissé n’est pas exacte. Nous avons décidé de geler le point d’indice, qui chaque année permettait d’augmenter globalement le salaire des fonctionnaires ». « Nous avons choisi de ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux qui part à la retraite et l’économie qui est faite est reversée pour 50% aux fonctionnaires à travers des améliorations de carrière », a-t-il encore dit. « Cette situation, elle va se poursuivre. C’est une contrainte qui est obligatoire, compte tenu du fait qu’on a recruté depuis le début des années 90 un million de fonctionnaires supplémentaires, toutes catégories confondues. C’est une situation que les finances françaises ne peuvent pas supporter ».

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2011

L'analyse des spécialistes

  • Rapport de la Cour des comptes européenne sur les PPP : un constat qui ne doit pas décourager l’initiative publique des grands projets Partenariat public-privé

    Rapport de la Cour des comptes européenne sur les PPP : un constat qui ne doit pas décourager l’initiative publique des grands projets

    31/05/18
    Les Cours des comptes européenne et française partagent un constat similaire et émettent des alertes de bon sens. Mais ces alertes doivent s’appliquer selon notre point de vue à tous types de projets du secteur public, et pas qu’aux PPP. Quant à ces derniers, ils pourraient continuer à procurer des effets vertueux au secteur public, à condition d’y avoir recours pour des bonnes raisons et d’une manière adéquate.
  • Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ? Commande publique

    Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ?

    10/04/18
    La distinction entre les subventions et la commande publique est plus claire qu'auparavant en raison des définitions données par les textes. Toutefois, des incertitudes subsistent, qui sont en particulier liées au développement de procédures intermédiaires sous la forme notamment d'appels à projets.
  • Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l'impact du RGPD Administration

    Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l’impact du RGPD

    04/04/18
    La réglementation relative à la protection des données personnelles va vivre une petite révolution le 25 mai 2018. À compter de cette date, le règlement général sur la protection des données, dit RGPD (UE 2016/679 du 27 avril 2016), entrera en vigueur dans tous les pays de l'Union européenne. Ombeline Soulier Dugénie et Emmanuelle Behr, Avocates Associées du Cabinet Redlink, reviennent sur les grandes lignes directrices de ce nouveau cadre normatif.
  • Tous les articles juridiques