Revalorisation des heures supplémentaires effectuées par certains enseignants pour les communes

Rémunération

Les dispositions du décret n° 66-787 du 14 octobre 1966 déterminent les taux maxima de rémunération des travaux supplémentaires effectués, en dehors de leur service normal, par les instituteurs et professeurs des écoles, pour le compte et à la demande de collectivités territoriales et payés par elles. La collectivité territoriale concernée fixe le montant de la rémunération dans la limite du taux plafond fixé par le texte précité.

Le décret n° 2016-670 du 25 mai 2016 portant majoration de la rémunération des personnels civils et militaires de l’État, des personnels des collectivités territoriales et des établissements publics d’hospitalisation, entraîne une revalorisation des taux plafonds des travaux supplémentaires effectués par les enseignants des écoles à compter du 1er février 2017.

En conséquence, les taux plafonds de rémunération de ces heures supplémentaires sont fixés aux montants figurant dans le tableau ci-dessous.

Taux maximum
 HEURE D’ENSEIGNEMENT
 Instituteurs exerçant ou non les fonctions de directeur d’école élémentaire  22,26 €
 Instituteurs exerçant en collège  22,26 €
 Professeurs des écoles classe normale exerçant ou non des fonctions de directeur d’école  24,82 €
 Professeurs des écoles hors classe exerçant ou non des fonctions de directeur d’école  27,30 €
 HEURE D’ÉTUDE SURVEILLÉE
 Instituteurs exerçant ou non les fonctions de directeur d’école élémentaire  20,03 €
 Instituteurs exerçant en collège  20,03 €
 Professeurs des écoles classe normale exerçant ou non des fonctions de directeur d’école  22,34 €
 Professeurs des écoles hors classe exerçant ou non des fonctions de directeur d’école  24,57 €
 HEURE DE SURVEILLANCE
 Instituteurs exerçant ou non les fonctions de directeur d’école élémentaire  10,68 €
 Instituteurs exerçant en collège  10,68 €
 Professeurs des écoles classe normale exerçant ou non des fonctions de directeur d’école  11,91 €
 Professeurs des écoles hors classe exerçant ou non des fonctions de directeur d’école  13,11 €

 

Texte de référence : Taux de rémunération des heures supplémentaires effectuées par certains enseignants pour le compte des collectivités territoriales / Note de service n° 2017-030 du 8 février 2017. NOR : MENF1704589N

L'analyse des spécialistes

  • Rupture conventionnelle dans la fonction publique : les précisions de la décision n°2020-860 QPC Fonction publique

    Rupture conventionnelle dans la fonction publique: les précisions de la décision n°2020-860 QPC

    21/10/20
    En rappelant que la rupture conventionnelle « ne peut être imposée par l'une ou l'autre des parties », dans sa décision n° 2020-860 QPC, le Conseil constitutionnel souligne la nature contractuelle de cette procédure et affirme que tout fonctionnaire peut alors être assisté par l'organisation syndicale de son choix, qu'elle soit représentative ou non.
  • Quelle CDIsation des agents contractuels dans la fonction publique territoriale ? Statut

    Quelle “CDIsation” des agents contractuels dans la fonction publique territoriale ?

    19/10/20
    Le droit de la fonction publique reconnait le principe du recours aux contrats à durée indéterminée (CDI) et autorise le recrutement de contractuels sur des postes permanents. Depuis la moitié des années 2000, il y a eu une multiplication des agents contractuels à durée indéterminée, ce qui constitue une exception au principe d'exclusivité de l'occupation des emplois publics permanents par des fonctionnaires. La loi du 6 août 2019 relative à la transformation de la fonction publique et le décret n° 2019-1414 du 19 décembre 2019 renforcent cette tendance dans la fonction publique territoriale.
  • Eau et assainissement, quel avenir pour les syndicats infra-communautaires après le 30 septembre 2020 ? Intercommunalité

    Eau et assainissement, quel avenir pour les syndicats infra-communautaires après le 30 septembre 2020 ?

    02/10/20
    Au 1er octobre 2020, le sort des syndicats de communes exerçant cette compétence à la date du transfert de la compétence à une communauté de communes ou communauté d'agglomération semble partiellement scellé.
  • Tous les articles juridiques