Mieux connaître la population des retraités de la génération 1948

Retraite

La population des retraités de la génération 1948 est composée à 65 % de femmes et à 57 % d’agents territoriaux.

Les retraités de droit direct de la CNRACL nés en 1948 sont issus de la fonction publique territoriale à 57 % et à 43 % de la fonction publique hospitalière. Dans ce dernier versant, la part des femmes est prépondérante puisqu’elles représentent les trois-quarts des retraités, contre 56 % dans la FPT.

La répartition des fonctionnaires territoriaux se distingue par une part majoritaire d’agents terminant leur carrière en catégorie hiérarchique C (70 %). Les affiliés de la CNRACL appartenant à la génération 1948 ont un indice majoré moyen de 445 points en fin de carrière. Relativement à la valeur du point en 2014, cet indice correspond à un traitement brut mensuel de 2 060 euros.

 

Source : Pension et taux de remplacement des retraités de la CNRACL : illustration par cas-types, Retraite & Solidarité, juillet 2014

L'analyse des spécialistes

  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Tous les articles juridiques