Retraite : à quel âge ?

Retraite

Le ministère des Affaires sociales et de la Santé propose un calculateur pour estimer son âge de départ à la retraite.

Le ministère des Affaires sociales et de la Santé vient de lancer un calculateur en ligne intitulé : « Retraite : à quel âge pour moi ? ». Celui-ci permet – « en 3 clics », assure le ministère – d’obtenir la réponse à la question que se posent de nombreux Français : « à quel âge, en fonction du projet de réforme du gouvernement, vais-je pouvoir prendre ma retraite ? ».

En tenant compte des évolutions envisagées dans le cadre du projet de réforme 2013, le calculateur estime la réponse aux deux questions suivantes :

  • À quel âge puis-je prendre ma retraite ?
  • À quel âge puis-je bénéficier d’une retraite à taux plein ?

Cet outil s’adresse aux salariés du secteur privé. Le calculateur prend en compte :

  • De l’année de naissance ;
  • De l’âge d’entrée dans la vie active ;
  • Des dispositions permettant de valider des trimestres compte tenu du nombre d’enfants et du service militaire.

Attention : ce calculateur « ne fournit qu’une estimation indicative mais donne des informations sur les possibilités de faire évoluer la réponse donnée par le calculateur (notamment, par la prise en compte des facteurs de pénibilité à compter de 2015) », prévient le ministère.

L'analyse des spécialistes

  • Quelle expérimentation par les collectivités locales du recours au financement participatif obligataire ? Finances locales

    Quelle expérimentation par les collectivités locales du recours au financement participatif obligataire ?

    20/10/21
    Pendant une période de trois années, les collectivités territoriales pourront recourir à des obligations pour tous leurs projets de financement participatif.
  • Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ? Fonction publique

    Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ?

    12/10/21
    Les collectivités territoriales doivent non seulement supporter à la fois le coût de l'indemnité spécifique de rupture conventionnelle, mais aussi celui de l'indemnisation chômage de l'agent. Or, malgré les difficultés de recourir à la rupture conventionnelle, à ce jour, le Gouvernement n'envisage pas de modifier les modalités de financement de la rupture conventionnelle.
  • Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence Sécurité

    Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence

    05/10/21
    Dans son rapport d'étude annuelle intitulé « les états d'urgence : la démocratie sous contraintes », le Conseil d'État émet deux propositions pour améliorer l'articulation des compétences entre l'État et les collectivités territoriales afin de mettre en œuvre les états d'urgence.
  • Tous les articles juridiques