L’Anesm diffuse une recommandation sur « le questionnement éthique »

Sanitaire et social

L’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) met en ligne une nouvelle recommandation pour consolider ou rétablir « le questionnement éthique » dans la pratique quotidienne des institutions sociales et médico-sociales. À la clé, une méthodologie pour pouvoir, individuellement et collectivement, faire face à des situations concrètes.

L’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) vient de mettre en ligne une recommandation cadre intitulée : « Le questionnement éthique dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux ». « Les contradictions et les questions qui traversent l’action sociale peuvent se traduire par des tensions qui affectent l’exercice professionnel au quotidien, en particulier lorsque celui-ci concerne l’accompagnement des personnes vulnérables », explique l’Agence. Par exemple : comment concilier commande institutionnelle et demande de l’usager, secret et information partagée, aide et normalisation, logique de mission et logique de gestion ?

Pour consolider ou rétablir « le questionnement éthique » dans la pratique quotidienne des institutions sociales et médico-sociales, l’Anesm ambitionne, avec cette nouvelle recommandation, de « formaliser un espace collectif de réflexion, quelles qu’en soient les modalités ». « Loin de vouloir imposer un mode d’emploi, une approche spécifique, encore moins une obligation de faire ou de penser », l’Agence invite les acteurs du secteur — professionnels et encadrement — à « une démarche de questionnement pragmatique ».

Cette recommandation a été conçue en quatre séquences, précise l’Anesm, ouvrant sur cinq situations illustrant la façon dont une démarche éthique s’est mise en place dans plusieurs établissements ou services des différents champs d’activité du secteur (personnes âgées, personnes handicapées, inclusion sociale et protection de l’enfance). Chacune de ces séquences fait l’objet d’un mémo synthétique. « Les deux dernières proposent aux professionnels une méthodologie pour pouvoir, individuellement et collectivement, faire face à des situations concrètes », conclut l’Agence.

Pour en savoir plus :

La recommandation est à télécharger sur le site de l’Agence : www.anesm.sante.gouv.fr

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum