La MSA lance une grande étude sur l’état de santé des agriculteurs

Santé

L’agence Santé publique France et la Mutualité Sociale Agricole (MSA) ont annoncé lundi 27 novembre le lancement d’une grande étude sur l’état de santé des professionnels du monde agricole en invitant 180 000 adhérents de la MSA à y participer.

L’étude Coset-MSA permettra « d’observer les liens entre l’apparition de problèmes de santé et les conditions de travail inhérentes à ce secteur professionnel », exposé aux « accidents, contraintes mécaniques, produits phytosanitaires, travail en extérieur, agents biologiques, stress et charge mentale », indique le communiqué.

Un tirage au sort, parmi les actifs affiliés à la MSA en 2016, a permis de sélectionner un panel de 180 000 adhérents représentatifs des professionnels qui vont être invités à remplir « un questionnaire en ligne sur leur état de santé et sur leur situation professionnelle », explique la sécurité sociale des agriculteurs dans un communiqué.

« L’analyse des données commencera dès 2018. Les premiers résultats seront disponibles à partir de 2019 ». Ils « permettront de mieux définir les priorités de prévention et de contribuer à la mise en place de programmes dédiés », assure la MSA.

Afin de pouvoir analyser l’évolution de leur état de santé et évaluer les effets, à long terme, de certaines nuisances, l’étude prévoit de suivre les participants pendant plusieurs années. Pour inclure dans l’analyse une grande variété de situations professionnelles, il est primordial que le nombre de participants soit le plus élevé possible, souligne le texte.

Cette étude s’inscrit dans le programme Coset (Cohortes pour la surveillance épidémiologique en lien avec le travail), un programme national de suivi de la santé des travailleurs mis en œuvre par Santé publique France qui a également lancé l’étude Coset-RSI, sur les professions indépendantes.

La MSA compte au total 5,6 millions de bénéficiaires (soit 6,2 millions d’adhérents en comptant les polypensionnés), si l’on inclut les retraités et les personnes ayant eu à un moment de leur vie une activité agricole.

Sur ce chiffre, quelque 1,2 million de personnes travaillent dans l’agriculture et l’agroalimentaire, dont 460 000 chefs d’exploitation ou entrepreneurs de travaux agricoles, le solde étant constitué de salariés.

Pour l’année 2015, la MSA indique sur son site internet que les affections de longue durée les plus fréquentes étaient le diabète, les maladies cardiovasculaires et les cancers.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2017

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum