Lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière

Santé

Le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes invite les personnes âgées de plus de 65 ans, les femmes enceintes et les personnes atteintes de certaines maladies chroniques à se faire vacciner contre la grippe.

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté ce lundi 12 octobre 2015. L’Assurance maladie invite, notamment, les assurés de plus de 65 ans, les femmes enceintes et les personnes atteintes de certaines maladies chroniques (asthme, diabète, insuffisance cardiaque…) à se faire vacciner. En effet, « l’hiver 2014-2015 a rappelé la gravité potentielle de la grippe, insiste le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes. L’épidémie qu’a connue la France a durement touché les populations les plus fragiles, principalement les personnes âgées de plus de 65 ans. Ainsi, près de la moitié des hospitalisations pour grippe après passage aux urgences sont survenues chez les seniors ».

L’efficacité de la stratégie vaccinale dépend, à la fois, de l’efficacité du vaccin et de la couverture vaccinale. Or, celle-ci n’a cessé de régresser depuis 2009. L’hiver dernier a connu une nouvelle baisse de cette couverture : 46 % des assurés à risque ont eu recours à la vaccination antigrippale, soit un recul de 2,8 points par rapport à 2013. « Cette couverture vaccinale insuffisante traduit un manque de confiance dans le vaccin grippal. Pourtant, même s’il ne constitue pas le rempart absolu contre la contamination par le virus de la grippe, le vaccin est le moyen le plus efficace pour réduire les risques de développer des formes graves de la grippe, pouvant entraîner une hospitalisation, voire le décès, chez les sujets fragiles », rappelle le ministère.

C’est pourquoi les pouvoirs publics se mobilisent « afin de faire comprendre l’intérêt et l’importance de la vaccination antigrippale ». Ce 15 octobre sera donc déployée une nouvelle campagne de communication par l’Assurance Maladie, avec « un argumentaire renforcé » autour du message suivant : « Grippe : pour éviter l’hospitalisation, passez à la vaccination ». Dans la perspective de toucher le plus grand nombre, cette campagne sera diffusée à la télévision, sur les chaînes du service public.

Rappel : le vaccin est pris en charge à 100 % pour les populations à risque. Des courriers sont envoyés aux personnes concernées, avec un bon de vaccination permettant la délivrance gratuite du vaccin.

  • Pour ceux qui ont déjà été vaccinés dans le cadre d’une précédente campagne : le vaccin peut être retiré directement en pharmacie sur présentation du bon de prise en charge spécifique reçu à domicile, l’injection pouvant alors être réalisée ensuite par un service infirmier.
  • Pour les bénéficiaires d’une primo-vaccination, les femmes enceintes et les personnes souffrant d’obésité : un rendez-vous préalable chez le médecin traitant, en vue d’obtenir la prescription de ce vaccin, est nécessaire.

Le ministère conseille d’effectuer cette vaccination avant la circulation active des virus grippaux. Après vaccination, l’organisme a en effet besoin de deux semaines pour former les anticorps nécessaires.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum