L’AP-HP adopte un plan stratégique avec en ligne de mire l’équilibre des comptes en 2016

Santé

L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a indiqué vendredi avoir adopté en interne son plan stratégique et son plan de financement pour 2015-2019 qui scelle l’ambition d’un retour à l’équilibre des comptes en 2016.

L’institution regroupant 37 hôpitaux indique dans un communiqué que le plan stratégique et le plan global de financement pluriannuel ont été adoptés par les instances centrales de l’AP-HP, les tutelles (ministères de la Santé et du Budget) doivent encore se prononcer. L’innovation, l’égalité d’accès aux soins, l’amélioration des urgences avec une réduction des délais de prise en charge, et des mesures spécifiques sur le cancer, sont des points forts de la stratégie des hôpitaux parisiens.

Par ailleurs, malgré les contraintes supplémentaires imposées par l’Etat pour réduire encore la progression des dépenses maladie, l’AP-HP confirme dans son plan pluriannuel « la trajectoire de retour à l’équilibre du compte principal en 2016 », qui se traduit par un effort de l’ordre de 720 millions d’euros. Le plan prévoit une réduction de la perte d’exploitation à 52 millions d’euros en 2014, contre 61 millions en 2013. Dès 2014, l’investissement est porté à 395 millions d’euros, après 304 millions en 2013, indique l’AP-HP et va concerner entre autres la mise au norme des sites et des équipements. La poursuite de la politique de cession du patrimoine devrait contribuer à renflouer les caisses.

Le plan stratégique indique entre outre que l’AP-HP vise une réduction du nombre de lits sur la période 2014-2019, prenant en compte à la fois un taux d’occupation des lits pouvant être augmenté (75 % actuellement) et le développement sensible de la chirurgie ambulatoire qui permet au patient un retour chez lui le jour même de l’opération. Des syndicats ont exprimé leur désaccord avec ces orientations qui « ne mettent pas en avant les besoins des patients et le développement de l’hôpital public », selon les termes de Rose-May Rousseau (CGT). « Au-delà de la déclaration de principe dont on pourrait partager les grandes lignes quand elle consiste à améliorer l’égalité d’accès aux soins notamment (…) seule la vision économique mobilise » l' »ambition » de la direction de l’AP-HP », déplore SUD Santé. « Combien de lits supprimés, de postes sacrifiés, pour voir émerger le plan urgences, le plan cancérologie, le plan gériatrie? » s’interroge le syndicat.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum