Le gouvernement lance les travaux en vue d’un 3e plan santé au travail

Santé

Le ministre du Travail François Rebsamen a lancé lundi les travaux en vue d’un troisième plan santé au travail, qui sera notamment axé sur « la prévention de la pénibilité et le maintien dans l’emploi ».

Cet article fait partie du dossier :

RH publiques Gestion des risques professionnels en collectivité territoriale Voir le dossier

Le ministre a fait cette annonce lors d’une réunion du Conseil d’orientation sur les conditions de travail (Coct), instance de concertation entre partenaires sociaux et pouvoirs publics créée en 2008 qui participe à l’élaboration de la politique nationale de prévention des risques professionnels. Il a réclamé à ses membres des « propositions d’orientations pour novembre prochain » pour ce nouveau plan, le précédent portant sur la période 2010-2014. Le ministre a plaidé pour « une meilleure gouvernance de la santé au travail » et indiqué qu’il souhaitait « une stratégie nationale » sur le sujet, ce qui passe notamment par une refonte « d’ici la fin de l’année » des missions et attributions du Coct. L’objectif est de le faire évoluer « vers un positionnement plus stratégique » et qu’il soit « conforté comme lieu de définition de la politique nationale de santé au travail ».

Dans son discours, M. Rebsamen souligne que l’amélioration des conditions de travail devient « un sujet encore plus décisif » avec l’allongement de la vie active. Le compte pénibilité, mesure très décriée par le patronat, « s’inscrit dans cette logique », note M. Rebsamen. « Il fait encore peur à beaucoup d’entreprises » reconnaît le ministre, alors que le patron du Medef Pierre Gattaz a menacé dans la matinée de boycotter la conférence sociale la semaine prochaine, si son application n’est pas repoussée d’un an à janvier 2016. Selon M. Rebsamen, il faudra « expliquer » ce compte et « travailler à ce que son fonctionnement soit le plus simple pour les entreprises ». Il souligne que les membres du Coct doivent donner leur avis « sur les projets de décrets » dont la parution est attendue courant juillet et que « toutes les améliorations sont encore possibles ».

Le ministre rappelle également que la question de la santé au travail sera traitée lors de la conférence sociale, lors de la table-ronde consacrée à la santé.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum