Le gouvernement renforce la lutte contre toutes les addictions

Santé

Le nouveau fonds de lutte contre les addictions est doté de 120 millions d’euros pour 2019.

Institué par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019, le fonds de lutte contre les addictions succède au fonds de lutte contre le tabac. Sa gouvernance a été mise en place par décret le 21 juin 2019. Ce fonds permet désormais de renforcer et de poursuivre des programmes dédiés à la lutte contre le tabac et de déployer des actions de santé publique portant également sur les autres addictions, notamment l’alcool et le cannabis. Début août, la ministre des Solidarités et de la Santé s’est félicitée de la mise en place du fonds de lutte contre les addictions, qui consacre 120 millions d’euros en 2019 pour lutter contre les addictions liées aux substances psychoactives.

Cette enveloppe budgétaire gérée par l’Assurance maladie vient donc renforcer la mobilisation contre les addictions :

  • Plus de 46 millions d’euros investis dans l’aide à l’arrêt du tabac ;
  • 32 millions d’euros pour soutenir des projets en régions ;
  • Près de 18 millions d’euros pour les projets nationaux de la société civile ;
  • Plus de 13 millions d’euros investis dans la recherche ;
  • 11 millions d’euros pour la mise en place de nouvelles campagnes de marketing social.

Les conduites addictives demeurent un problème majeur de société et de santé publique, rappelle le ministère des Solidarités et de la Santé. Chaque année en France, le tabac tue 75 000 personnes, l’alcool 41 000 personnes et les drogues illicites 1 600. Le tabac et l’alcool sont ainsi les premiers facteurs de risque de mortalité évitable. Outre la mortalité associée, les conséquences individuelles, familiales et sociales représentent un lourd tribut. Les addictions associent souvent la consommation de plusieurs produits et touchent plus fréquemment des personnes en situation de vulnérabilité ayant des pathologies associées. « Une prise en charge globale et adaptée aux situations individuelles est donc fondamentale, que ce soit pour protéger les jeunes en prévenant l’entrée dans des pratiques addictives ou pour aider les personnes en situation d’addiction », souligne le ministère.

Le nouveau fonds de lutte contre les addictions doit permettre de lancer, grâce à un comité d’orientation réunissant tous les acteurs impliqués, de nouvelles actions au plus près des populations et de leurs besoins, répondant aux priorités des plans nationaux de prévention et de mobilisation contre les addictions. Un arrêté du 2 août 2019 fixant la liste de ses bénéficiaires et les montants alloués a été publié au Journal officiel du 6 août 2019.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum