L’État reverse 250 millions d’euros aux établissements de santé

Santé

La ministre des Solidarités et de la Santé a décidé le reversement de 250 millions d’euros aux établissements publics et privés de santé, en dotation complémentaire à l’exercice 2017.

Dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale, le Parlement adopte, chaque année, l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (ONDAM). Les dernières données disponibles relatives à l’exercice 2017 indiquent que les dépenses d’assurance maladie ont moins progressé que l’objectif voté, du fait principalement d’une progression de l’activité des établissements de santé plus faible que la prévision, a révélé, le 1er mars, le ministère des Solidarités et de la Santé. Dans ces conditions, la ministre a décidé le reversement de 250 millions d’euros aux établissements publics et privés de santé, en dotation complémentaire à l’exercice 2017. 200 millions d’euros seront répartis entre l’ensemble des établissements de santé en fonction de leur activité et 50 millions d’euros seront consacrés à des aides en trésorerie pour des établissements en difficulté, a précisé Agnès Buzyn.

À l’automne, les établissements de santé avaient déjà bénéficié d’un reversement partiel, à hauteur de 150 millions d’euros des montants mis en réserve en début d’exercice pour garantir le respect de l’ONDAM. « Avec le versement complémentaire de 250 millions d’euros décidé aujourd’hui, c’est la totalité des montants mis en réserve dans le champ des établissements de santé qui est reversé », se félicite la ministre des Solidarités et de la Santé. Agnès Buzyn manifeste ainsi « son soutien au bon fonctionnement de l’ensemble des établissements de santé et son attachement à consolider les conditions d’une régulation juste et équilibrée des dépenses d’assurance maladie ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum