Un mémento synthétisant « Tout ce qui est verbalisable par un policier municipal »

Sécurité

William Roizes, responsable du service de la police municipale de Montfermeil, nous présente le Guide des infractions dont il est l’auteur, à paraître aux éditions Weka.

Weka : William Roizes, comment est né ce guide des infractions ?

William Roizes : À l’origine, c’était un pari. Chargé de cours au CNFPT auprès des lauréats du concours de gardien de police municipale, je me suis rendu compte qu’il n’existait aucun ouvrage permettant d’aller rechercher rapidement les infractions sur le terrain, en donnant les principaux repères en moins d’une minute.

J’ai donc publié une première édition il y a deux ans, à 500 exemplaires, qui s’est vendue en trois mois. Devenu ensuite auteur chez Weka pour Gérer un service de police municipale au quotidien, j’ai proposé d’y rééditer mon Guide des infractions, agrémenté de commentaires et des procédures connexes, et mis à jour avec les derniers textes entrés en vigueur.

Weka : Quels thèmes aborde-t-il ?

William Roizes : Il synthétise un nombre conséquent de libellés d’infractions et de natinf (nature de l’infraction) utilisés régulièrement par les acteurs de terrains, que sont le policiers municipaux. Tout ce qui est verbalisable par un policier municipal par le biais de la procédure simplifiée, qu’il s’agisse du Code de la route, de police générale ou de police spéciale, en s’adressant aux policiers municipaux de toutes villes et de tout grade, se retrouve dans le guide des infractions.

Weka : Un ouvrage axé sur l’aspect pratique, donc ?

William Roizes : Tout à fait. Il existe peu de mémentos pratiques et peu chers : les ouvrages sur le sujet sont souvent épais, très juridiques, et coûteux. Celui-ci est fait pour être emporté et utilisé en service : il est petit, léger, son format est étudié pour prendre place dans les poches des vêtements des agents. Pour un coût de 19 €*, donc accessible aux agents, contre 50 € à 90 € pour les autres ouvrages sur ce thème.

Enfin, il épouse les couleurs et thématiques des nouveaux carnets de timbres-amendes : vert pour le stationnement, jaune pour la vitesse, orange pour les infractions au Code de la route susceptibles de faire perdre des points sur le permis de conduire, et blanc pour les infractions ne faisant l’objet d’aucun retrait de point et relevant d’autres codes concernés par l’amende forfaitaire. Le tout par ordre alphabétique.

Weka : En adéquation avec la législation en vigueur ?

William Roizes : Dernièrement la législation a beaucoup évolué, notamment avec les nouveaux carnets de timbres-amendes précédemment évoqués. Cette nouvelle mouture prend en compte ces dernières évolutions. Mais dans ce domaine l’évolution est constante : le Code de la route change chaque année. Le guide est donc réactualisé annuellement.


*17 € l’exemplaire à partir de cinq achetés

 

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum