La métropole Aix-Marseille veut doubler l’usage des transports en commun d’ici à 2025

Urbanisme

La métropole Aix-Marseille Provence veut doubler l’utilisation des transports en commun et faire diminuer de 8 % l’usage de la voiture d’ici à 2025, selon un document présenté vendredi 2 décembre à Marseille.

Cet « agenda de la mobilité métropolitaine » qui doit être voté définitivement lors du Conseil métropolitain du 15 décembre, affirme la volonté de la métropole de « doubler l’usage des transports en commun d’échelle métropolitaine et d’augmenter de 50 % celui des transports locaux » à l’horizon 2025.

Dès 2017, un nouvel abonnement « intégral » doit être créé, « permettant de se déplacer à volonté sur tous les réseaux (y compris le TER) ».

« 94 % des déplacements métropolitains supérieurs à 7 km se font aujourd’hui en voiture, avec une moyenne d’1,3 passager par véhicule. Les conséquences sont connues : axes routiers saturés aux heures de pointe, temps de parcours accru, pollution amplifiée… », affirme la métropole, qui veut également « faire diminuer de 8 % l’usage de la voiture » et « augmenter de 25 % les déplacements actifs (marche, vélo) ».

Pour atteindre ces objectifs, 3,3 milliards d’euros vont être investis d’ici 2025 par la métropole, le département, la région et l’État.

La Ligne nouvelle Provence-Côte d’Azur, qui doit permettre de doubler le nombre des Trains express régionaux dans la région à partir de 2030 « pèse à elle seule 2,5 milliards d’euros », précise la métropole. « Sa vocation étant de relier l’arc latin européen de l’Espagne à l’Italie, elle devra mobiliser l’engagement de l’État mais aussi de l’Union européenne ».

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2016

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum