Des élus plaident pour une relance économique avec les villes moyennes

Administration

« Les villes moyennes sont au cœur du processus de relance et de modernisation » : une vingtaine d’élus plaident pour que ces communes soient au cœur de la nouvelle politique territoriale, et de la relance économique, dans une « contribution adressée au gouvernement ».

Il faut « donner aux habitants des villes moyennes les mêmes avantages et les mêmes services que ceux disponibles dans les métropoles », « faire du renforcement des villes moyennes un puissant levier de relance économique », estiment la vingtaine d’élus et de personnalités de la société civile signataires dans ce document de 18 pages, dont l’AFP a obtenu une copie.

Le maire (DVD) de Neuilly-sur-Seine, Jean-Christophe Fromantin, à l’origine de ce document, a été rejoint par une vingtaine de personnalités dont le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand, les socialistes André Vallini (sénateur de l’Isère), Luc Carvounas (maire d’Alfortville et conseiller à la métropole du Grand Paris), le député LREM de l’Hérault Patrick Vignal ou le président LR du Conseil départemental de la Corrèze, Pascal Coste.

Pour ces élus, il faut mettre « chaque zone rurale à moins de 20 minutes d’une ville moyenne » et « chaque ville moyenne à moins d’1h30 d’une métropole régionale », « sanctuariser les lignes TET (Trains d’équilibre du territoire) pour assurer les 300 liaisons villes moyennes – métropoles », « développer les mobilités douces et les navettes autonomes entre les zones rurales et les villes moyennes ».

Tout cela doit pouvoir « encourager les investissements privés », estiment ces élus. Et M. Fromantin de compter sur le « taux d’épargne en France et l’attirance des Français pour la prospérité de leurs territoires ».

Les villes moyennes ont vocation à devenir « des hubs de services publics dans les domaines de la santé, de l’éducation », entre autres, estiment les signataires.

Elles « sont à la fois le 1er choix des Français pour réaliser leurs projets de vie et renforcer le lien organique avec la nature », « elles jalonnent toute la France » et « permettent ainsi de déployer équitablement les politiques publiques », relèvent les signataires.

Selon Xavier Bertrand, dont les propos sont rapportés dans le document, « les Régions ne peuvent s’appuyer sur les seules grandes métropoles pour assurer un développement cohérent et harmonieux des territoires ».

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2020

Posté le par

Recommander cet article