Les maires demandent la mise en œuvre des mesures pour les territoires ruraux

Administration

Les maires des communes rurales demandent la mise en œuvre rapide des mesures décidées en 2015 dans le cadre des plans « ruralité », après la nomination jeudi 11 février d’un nouveau ministre chargé de ce secteur.

Dans un communiqué, l’Association des maires ruraux de France (AMRF) salue l’arrivée au gouvernement d’« un bon connaisseur de la ruralité », Jean-Michel Baylet, nommé ministre de l’Aménagement du territoire et de la ruralité.

« Les élus ruraux attendent des derniers mois qui précèdent l’élection présidentielle que les actions présentées dans les deux plans ruralité soient mises en œuvre de manière rapide », écrit l’AMRF.

« Aujourd’hui, la notion d’aménagement du territoire disposant d’un ministère de plein exercice doit se concrétiser dans une conception nouvelle des relations villes-campagnes », affirme-t-elle.

Suite aux Assises des ruralités fin 2014, plusieurs dizaines de mesures concrètes ont été décidées lors de conseils interministériels en 2015 pour permettre le développement et l’attractivité des territoires ruraux. Il s’agissait notamment de favoriser l’égal accès aux soins médicaux entre les territoires, de soutenir l’investissement ou l’éducation en milieu rural.

L’AMRF rassemble près de 10 000 maires de communes de moins de 3 500 habitants.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2016

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum