Seine-Saint-Denis : une évaluation et un pilotage innovant des politiques publiques

Administration

Une démarche d’évaluation interne et un système d’information contenant les données stratégiques aident le département à piloter ses politiques publiques.

En décembre 2014, le département de Seine-Saint-Denis a reçu un prix Territoria argent (catégorie « pilotage-évaluation ») pour son pilotage innovant des politiques publiques. La démarche d’évaluation, intégrée à un programme pluriannuel 2013-2015, aide le conseil général à mieux diriger ses actions.

Objectifs : valider, orienter et faire évoluer les politiques départementales et sensibiliser les directions. Trois agents dédiés à plein temps ont rejoint la direction de la stratégie, de l’organisation et de l’évaluation, et chaque direction opérationnelle a désigné un référent évaluation. Des outils méthodologiques et un espace de partage des pratiques ont été créés pour faciliter l’évaluation.

Une fois la démarche formalisée (besoins, charte et principes déontologiques, finalités, méthodologie, outils, diffusion…), le bureau du conseil général a validé le programme pluriannuel, en octobre 2013. L’évaluation a ensuite été introduite dans le cycle de management des cadres encadrants et dans les formations thématiques.

S’il privilégie l’évaluation en interne, le département fait encore parfois appel à des cabinets externes. L’évaluation concerne des études à enjeux stratégiques (accompagnement des allocataires du RSA, bilan de l’action des associations soutenues par le département, accueil d’urgence liée à la protection de l’enfance…), l’accompagnement à la création d’outils de suivi-évaluation (stratégie d’éducation à l’environnement…), ou encore des projets de dispositifs (actions éducatives pour les collégiens, accompagnement social personnalisé, démarches culturelles…).

Parallèlement, le département a développé un système d’information décisionnel (SID) déconcentré qui améliore le pilotage des politiques. Opérationnel depuis mi-2013, il fédère des données générales (finances, RH…) et celles de toutes les politiques départementales.

Trois ans ont été nécessaires, avec l’aide des directions, pour créer ce système informatique aujourd’hui riche de 1 300 indicateurs. Les données sont collectées par des flux automatisés ou grâce à des formulaires de saisie. Il est possible de les structurer (150 référentiels), de créer des tableaux de bord ou des cartographies. Le SID permet d’éditer divers documents et publications dynamiques actualisables.

Quatre-vingts agents des directions départementales ont été formés à la suite logicielle du SID, auquel les 8 000 agents peuvent également accéder par l’intranet. Ce système a coûté 1,3 million d’euros sur quatre ans, soit 0,1 % du budget d’investissement annuel.

Martine Courgnaud – Del Ry

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum