Transports en commun : Jean Castex dévoile 162 nouveaux projets en défendant « l’égalité républicaine »

Administration

Le Premier ministre Jean Castex a défendu mercredi 6 octobre 2021 « les transports en commun, vecteurs de l’égalité républicaine », en annonçant les projets de tramways ou bus à haut niveau de service qui bénéficieront d’une enveloppe de 900 millions d’euros débloquée dans le cadre du plan de relance.

Le chef du gouvernement a dévoilé la liste des 162 projets portés par 95 collectivités retenus dans le cadre de l’appel à projets lancé au printemps, lors d’un déplacement à Tourcoing, où il s’est rendu depuis Lille en tramway, entouré de l’ancien maire de cette commune du Nord, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, et le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

Début septembre, le gouvernement avait indiqué débloquer une enveloppe de 400 millions d’euros supplémentaires pour  le développement des transports en commun des collectivités de province, portant l’enveloppe globale à 900 millions d’euros, « le plus gros montant accordé dans l’histoire des appels à projets sur les transports collectifs en site propre », selon Matignon. « Les transports en commun fédèrent, rassemblent. Ce sont des vecteurs de l’égalité républicaine, à laquelle nous sommes particulièrement attachés par les temps qui courent, et que je vous invite à revendiquer », a lancé M. Castex devant de nombreux élus. Il a par ailleurs défendu le plan de relance, doté de 100 milliards d’euros, « impératif pour éviter que l’économie, et la société, ne s’effondrent ». « Avant, avec ces 100 milliards, on nous traitait de petits joueurs ; aujourd’hui, on nous dit qu’on dépense beaucoup », a encore glissé le Premier ministre. « Moi, je suis très serein, même le FMI a dit que l’heure n’était pas à l’austérité, il faut relancer la machine économique sur le terrain : c’est ce que nous faisons et je ne compte pas m’arrêter ».

Les projets retenus concernent des transports collectifs en sites propres, (850 millions d’euros) et 64 pôles d’échanges multimodaux (42 millions d’euros), partout sur le territoire, hors Île-de-France. 25 nouvelles lignes de tramway (168 km) et 74 nouvelles lignes de bus à haut niveau de service (852 km) doivent notamment voir le jour, le chef du gouvernement soulignant « un effet de levier important, pour des investissements (globaux) à hauteur de 9,9 milliards d’euros ». Jean Castex a encore insisté sur « les enjeux en matière de lutte contre le réchauffement climatique » que représentent les transports collectifs, en faisant valoir que « sur 2020-2025, c’est plus de 2 milliards d’euros que le gouvernement aura engagé ».

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2021

Posté le par

Recommander cet article