Appels d'offres européens : la France en troisième position

Appel d'offres

La Commission européenne vient de publier dans un document de travail les indicateurs 2008 des appels d’offres européens.

Le 30 avril 2010, la Commission européenne a mis en ligne un document de travail comprenant les indicateurs mesurant l’incidence économique de la politique des marchés publics des pays de l’Union européenne. En 2008, les 27 pays de l’Union européenne ont dépensé 2155,48 milliards d’euros* pour leurs marchés de travaux, de fournitures et de services.

La France a dépensé 340,84 milliards d’euros en 2008 contre 329,39 milliards en 2007 et 315,63 milliards en 2006. En tête des dépenses pour 2008, l’Allemagne : 419,80 milliards d’euros puis le Royaume-Uni : 342,04 milliards d’euros. La France se retrouve donc en troisième position suivie de l’Italie (221,30 milliards d’euros), de l’Espagne (163,16 milliards d’euros) puis des Pays-Bas (151,99 milliards d’euros).

Le nombre de soumissions publiées au Journal officiel de l’Union européenne (JOUE) est de 151 448 pour 2008. Ainsi la France aurait annoncé le lancement de 42 548 marchés en 2008 (41 987 en 2007), l’Allemagne, 17 377 marchés contre 16 196 en 2007, le Royaume-Uni, 13 360 marchés en 2008 contre 12 849 en 2007.

Les marchés publics français publiés au JOUE représentent 21,08 % des marchés publics français totaux (19,42 % en 2007). Un chiffre élevé comparé à l’Allemagne pour laquelle les marchés publics publiés au JOUE ne représenteraient que 7,06 % des marchés totaux. Pour le Royaume-Uni, les appels d’offres européens représentent 23,55 % des marchés publics de l’île.

* Ce chiffre prend en compte les marchés publiés au JOUE.

Valérie Siddahchetty

Source Internet : 

L'analyse des spécialistes

  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Droit de l’environnement : réforme de l’évaluation environnementale Urbanisme

    Droit de l’environnement : réforme de l’évaluation environnementale

    18/10/17
    Le projet de loi ratifiant les ordonnances n° 2016-1058 du 3 août 2016, relative à la modification des règles applicables à l’évaluation environnementale des projets, plans et programmes, et n° 2016-1060 du 3 août 2016, portant réforme des procédures destinées à assurer l’information et la participation du public à l’élaboration de certaines décisions susceptibles d’avoir une incidence sur l’environnement, a été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le 18 juillet 2017. Elles viennent d’être modifiées au Sénat et une commission mixte paritaire doit se réunir prochainement pour trouver un consensus sur la réduction du texte.
  • Tous les articles juridiques