La Nouvelle-Aquitaine propose un protocole sanitaire pour rouvrir les lieux culturels

Communication

Alain Rousset, président PS de la Région Nouvelle-Aquitaine, a proposé jeudi 4 février 2021 la mise en œuvre d’une expérimentation de protocoles sanitaires qui permettraient, sur une base scientifique, de rouvrir les lieux culturels.

Il n’est pas possible « que le débat reste cantonné à la seule question de la date d’ouverture des lieux de diffusion », écrit M. Rousset au Premier ministre Jean Castex, dans une lettre ouverte.

« Il n’est pas acceptable non plus que la protection sanitaire des citoyens se résume à interdire toute vie culturelle », ajoute le président de Région.

M. Rousset, lors d’une conférence de presse, a ainsi présenté une proposition d’expérimentation qui s’appuie sur un programme d’intelligence artificielle. Ce programme Opera permet d’évaluer « au travers de 30 paramètres », qui peuvent être fluctuants, (circulation du virus, jauge, durée du spectacle, renouvellement d’air, etc.), la possibilité de transmission par aérosols du Covid-19 dans un cinéma, un musée, un théâtre.

Cet outil est développé par l’Itemm (Institut technologique européen des métiers de la musique), basé au Mans, qui avait travaillé sur la grippe et les risques de contamination des musiciens.

Le programme, actuellement en cours de validation par la communauté scientifique, produira un « simulateur de calcul de risque » qui sera mis à disposition des responsables de salles.

Quelque 300 lieux culturels et collectivités de la région sont déjà candidats.

Si le gouvernement répond positivement au projet, des tests avec public seront mis en place dans une douzaine de lieux différents.

Mardi 2 février 2021, la maire EELV de Strasbourg Jeanne Barseghian avait également écrit au Premier ministre pour proposer d’expérimenter un « scénario concerté » avec des acteurs culturels pour rouvrir les espaces culturels à des « publics spécifiques » : scolaires, étudiants et personnes « en situation d’isolement familial, financier ou psychologique ».

Les musées pourraient ainsi accueillir un groupe scolaire par demi-journée, avec des groupes n’excédant pas dix personnes pour les publics du champ social et une jauge à 8 à 10 m2 par personne. Cinémas et théâtres auraient une jauge à 50 % d’occupation.

Ce plan prévoirait aussi la réouverture aux mêmes publics des ateliers d’éducation artistique et culturelle, avec un protocole d’accueil (sens de circulation, nettoyage, masques obligatoires, etc.).

Avec les fermetures, « la perte de sens est immense pour les acteurs culturels. Cette négation de leur rôle pourtant essentiel pour le lien social et notre vie culturelle et intellectuelle nous fragilise toutes et tous », écrit la maire.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2021

Posté le par

Recommander cet article