Chaleur verte : collectivités et entreprises satisfaites de la hausse annoncée des aides

Développement durable

Plusieurs associations regroupant des collectivités et des entreprises ont salué lundi 8 octobre 2018 la hausse annoncée du fonds chaleur, qui permet de soutenir la production de chaleur à partir d’énergies renouvelables, mais elles attendent désormais sa concrétisation dans le budget 2019.

Le fonds chaleur, géré par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), augmentera à 300 millions d’euros l’an prochain, a annoncé la semaine dernière le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy lors d’une audition au Sénat.

Dans un communiqué, le Club de la chaleur renouvelable, qui regroupe notamment le Syndicat des énergies renouvelables, Amorce ou l’Association française des professionnels de la géothermie, « se félicite » de l’annonce de M. de Rugy, mais « attend sa confirmation dans le projet de loi de finances pour 2019, sous la forme d’une augmentation du budget de l’Ademe ».

Ce fonds avait été fixé à 215 millions d’euros cette année, et une rallonge pour atteindre 245 millions d’euros, évoquée par le ministère en juin, doit être entérinée par l’Ademe mi-octobre 2018, a indiqué celle-ci à l’AFP. Elle sera obtenue grâce à des redéploiements au sein du budget de l’Agence.

Le Club prévient également qu’il sera « attentif à la manière dont ce renforcement de l’enveloppe du fonds chaleur se répercutera sur le niveau d’aide accordé à chaque projet ».

Emmanuel Macron avait promis de doubler le fonds chaleur lors de sa campagne présidentielle

Créé en 2009, le fonds chaleur permet de soutenir la construction de réseaux de chaleur urbains, l’installation d’équipements de solaire thermique, de méthanisation ou encore de récupération de la chaleur produite par des sites industriels.

Entre 2009 et 2016, il a été doté de 1,6 milliard d’euros, qui ont permis de financer 4 000 installations.

La France s’est fixé comme objectif d’atteindre 38 % de chaleur renouvelable à l’horizon 2030, contre 17,6 % en 2013.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2018

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum