Développement durable : où en êtes-vous à l’échelle locale ?

Développement durable

Semaine Européenne de la Réduction des déchets, loi sur la transition énergétique, nouveau programme national de prévention 2014-2020… le développement durable est indéniablement l’un des thèmes majeurs de cette fin d’année. C’est dans ce contexte que Weka a choisi de sonder les citoyens, afin de faire le point sur la place qui est aujourd’hui réellement accordée au développement durable à l’échelle individuelle et communale.

infographie-resultats-du-sondage-sur-le-developpement-durable-a-l-echelle-locale

© Copyright Weka www.weka.fr. Pour toute reprise ou diffusion de cette infographie merci de nous contacter à question@weka.fr.

Une question prioritaire

Pour 96 % des sondés, la question du développement durable est importante (46 %), sinon prioritaire (50 %). Ce résultat sans équivoque prouve que cette notion fait désormais partie intégrante des préoccupations des Français, comme en témoignent les différents gestes « éco-responsables » qu’ils mettent en pratique au quotidien : à titre d’exemple, près de 9 personnes sur 10 trient leurs déchets et surveillent leur consommation d’énergie.

Des pratiques qui se généralisent…

À l’échelle locale, les actions se mettent peu à peu en place pour permettre la mise en œuvre de ces gestes éco-responsables : 65 % des sondés estiment que leur commune les a aidés à réduire leurs déchets et à mieux les trier, 1 personne sur 2 a constaté une sensibilisation au développement durable dès l’école et 33 % des communes ont proposé des moyens de transport alternatifs et/ou moins polluants.

… mais des efforts à accentuer

Pour autant et malgré ces efforts notables, les résultats de notre sondage révèlent que vous êtes encore 43 % à estimer que le développement durable n’est pas suffisamment pris en considération dans votre commune. Ainsi, la sensibilisation des futurs citoyens dès l’école doit encore et toujours être intensifiée selon plus d’un sondé sur deux, et les pratiques collaboratives type covoiturage ou copartage doivent être encouragées par la commune.

Un investissement durable

Bien sûr, et même si certains gestes comme le tri des déchets semblent s’être universalisés au niveau du territoire, les petites communes ont encore du chemin à parcourir pour ce qui est d’autres pratiques comme le développement des nouveaux espaces numériques (permettant le coworking ou télétravail) ou le rapprochement des lieux de travail, de résidence et les zones commerçantes. Mais le jeu en vaut la chandelle, puisque près de 9 personnes interrogées sur 10 pensent qu’il s’agit d’un investissement rentable pour les communes à moyen et long terme.

 

N’hésitez pas à réagir à ce sondage sur le forum Weka !

btn-reagissez

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum